Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Le maire Koudjo Bossiadé préside la session budgétaire de sa commune Wawa 2

Le maire Koudjo Bossiadé préside la session budgétaire de sa commune Wawa 2

Imprimer E-mail
(3 Votes)

 La commune de Wawa 2 a tenu sa session  budgétaire les 27, 28 et 29 novembre 2019 à Gbadi N'kougna.  Conformément aux dispositions des articles 348 à 357 de la loi n° 2019-006 du 26 juin 2019 portant modification de la loi n° 2007-011 du 26 mai 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales modifiée par la loi n° 2018-003 du 31 janvier 2018.

Le conseil a vu la participation active de toutes les couches sociopolitiques de la commune de Gbadi N'kougna, entre autres le maire et son adjointe, les conseillers municipaux, le Secrétaire Général de la Mairie Wawa 2, les chefs de cantons, les responsables des comités de développement à la base (CVD, CDQ).

Le budget, par définition, est un acte par lequel sont prévues et autorisées, par l’Assemblée délibérante, les recettes et dépenses de la commune pour un exercice. Pour ce faire, la Mairie de Gbadi N’kougna ne compte pas rester en marge de cette exigence pour une bonne gestion et le développement de la localité.

Le maire Bossiadé Koudjo François a salué la tenue de cette session budgétaire. Pour lui, c’est un défi pour eux les élus locaux et il s’engage à mettre en place une gouvernance participative, parce que le budget à préparer et à adopter doit respecter entre autres les principes de sincérité, de la légalité de l’impôt et de l’équilibre et que toutes les filles et fils de la localité sont appelés à apporter leur pierre à l’édifice de la commune.

« De grands projets nous attendent, et je sais que je peux compter sur notre solidarité. Parce que c’est ensemble, sans nier nos différences, mais au-delà des divergences que l’on avancera ensemble pour le développement de notre commune Wawa 2. C’est pourquoi j’invite toutes les parties prenantes de la vie communale à s’impliquer dans l’élaboration et l’exécution avenir du budget. Ainsi les Associations, les chefs de villages, les chefs de canton, les comités de développement à la base, les Associations doivent nous aider dans l’élaboration du budget 2020. Dans cet exercice, je nous invite à faire preuve d’une ambition réaliste. Sans ce réalisme, nous ne pourrions atteindre l’objectif voulu », a déclaré Bossiadé Koudjo François.

Pour rappel la commune Wawa 2 est l’une des 3 communes que compte la préfecture de Wawa et onze (11) conseillers y ont été élus le 30 juin dernier pour présider à la destinée de cette commune qui regorge  de potentialités.

www.unir.tg

Publié dans Economie