Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Les sinistrés des dernières pluies diluviennes assistés dans la commune d'Aflao-Sagbado

Les sinistrés des dernières pluies diluviennes assistés dans la commune d'Aflao-Sagbado

Imprimer E-mail
(0 Votes)

Les pluies diluviennes du lundi 13 et Mercredi 15 mai 2019 qui ont causé des inondations dans certains quartiers de Lomé n'ont pas épargné la commune d'Aflao-Sagbado.

Tchéou Ake-Esso Pépé, cadre du milieu a rendu visite, dans la matinée de ce jeudi 16 mai 2019, aux sinistrés des quartiers Klémé-Yéwéfé et ancien douane d'Adidogomé dans ladite commune en compagnie de Togbui Kossi Edem Sémékonawo IV, Chef de canton de Sagbado.

Lors de sa visite, il a fait don d'eau minérale potable aux sinistrés et une enveloppe financière afin que ceux dont les logements sont devenus inhabitables puissent s'offrir de nouveaux logements en attendant qu'une solution adéquate soit trouvée à ce fléau.

Tchéou Aké-Esso Pépé a saisi l'occasion pour exhorter les victimes et les populations d’Aflao-Sagbado qui n’ont pas encore leurs cartes d’électeur, à se faire enrôler sur les listes électorales et à voter utile lors des élections locales du 30 juin prochain afin que les nouvelles autorités municipales qui seront élues puissent s'occuper davantage de leurs difficultés et que des mesures adéquates soient prises.

« Suite aux pluies diluviennes de lundi et mercredi, il était normal que nous rendions une visite aux sinistrés de ces inondations pour leur prêter main forte. Il est du devoir de la jeunesse de soutenir nos parents dans des situations pareilles. Et en tant que jeune de la commune de Sagbado, j'ai pris l'initiative d'aller vers mes parents, frères et sœurs pour leur apporter mon soutien. Je pense que tous les jeunes de toutes les localités doivent faire pareil car l'avenir du pays incombe plus à la jeunesse. Et ce faisant, nous posons un acte pour le mieux-être de nos populations plutôt que de rester à critiquer ce que les autres font », a déclaré Tchéou Aké-Esso Pépé.

Il a, par ailleurs, rendu visite à Afi Anani, une entrepreneuse qui est dans la production et la commercialisation de la farine de manioc (gari) à Klémé-Yéwéfé pour l'encourager et la soutenir à développer son entreprise afin de lutter contre le chômage et la pauvreté.

www.unir.tg

Publié dans Societe, A la Une