Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Journée de la femme africaine : les femmes du MFU se familiarisent avec le PND

Journée de la femme africaine : les femmes du MFU se familiarisent avec le PND

Imprimer E-mail
(1 Vote)

L'Afrique célèbre ce mercredi 31 juillet 2019 la journée de la femme africaine instituée depuis 1974 pour honorer et valoriser les potentialités  de la femme africaine.

À cette occasion,  le bureau national du Mouvement des femmes Unir (MFU)  a organisé à la maison des jeunes à Amadahomé à Lomé, une causerie-débat avec les femmes du grand parti Unir.

Placée sous le thème "Le Mouvement des femmes Unir à la découverte du Plan national de développement", cette rencontre vise à outiller les femmes sur le bien-fondé du PND et les opportunités qu'offre cet ambitieux programme lancé le 04 mars dernier par le Chef de l'Etat en personne.

"Le PND,  prévu pour la période 2018-2022, se veut un Plan inclusif, une raison pour laquelle la femme togolaise, quel que soit son niveau d'étude, ne doit pas rester en marge d'une opportunité pareille", a précisé la militante Lami Amadou Déléguée à l’administration et à l’organisation adjointe du MFU,  représentant  la Déléguée nationale, la militante Raymonde Kayi Lawson de Souza.

"Aujourd'hui 31 juillet,  c'est la journée de la femme africaine. La femme étant le socle de tout développement,  nous avons choisi cette journée,  au niveau du Mouvement des femmes Unir, pour rencontrer les femmes de notre mouvement et pourquoi pas d'autres femmes aussi qui sympathisent avec nous et les instruire sur le Plan national de développement. Nous voulons que ces femmes puissent s'approprier le PND. La femme togolaise n'arrive pas encore à percer ce PND et ne sait pas encore qu'elle est actrice du développement de notre pays. C'est pour cela que nous avons invité,  ce matin,  un technicien de l'ANADEB pour expliquer aux femmes les tenants et les aboutissants de ce PND", a déclaré la militante M'boma Dianti, Déléguée aux affaires socio-économiques, chargée du bien-être de la femme et de l'enfant au MFU.

Pour honorer la femme africaine, le militant Aboka Kossi Agbényigan a concocté plusieurs mets qu'il dit avoir maîtrisé grâce à sa maman.

www.unir.tg

Dernière modification le mercredi, 31 juillet 2019 17:46
Publié dans Societe