Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla réorganise la filière karité au Togo

Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla réorganise la filière karité au Togo

Imprimer E-mail
(1 Vote)

Après la région Centrale les 26 et 27 juillet, la région des Savanes les 29 et 30 juillet, c’est le tour de la région de la Kara les 1er et 2 août de voir naître son union régionale des sociétés coopératives de la filière karité.

Toutes ces Unions régionales formées conformément à la loi OHADA sur les sociétés coopératives sont dirigée chacune par un conseil d’administration avec à sa tête une présidente qui coiffe un bureau de 13 membres.

« Il s’agit d’une étape importante vers la mise en place de notre faitière nationale pour faire de la filière karité du Togo un maillon essentiel de l’économie de notre cher pays le Togo dans son processus de mise en œuvre du Plan National de Développement (PND). C’est avant tout, pour qu’ensemble nous accompagnions le président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, qui ne ménage aucun effort pour gagner au Togo le pari de l’autonomisation économique de la Femme et de la lutte contre la pauvreté en milieu rural », s’est félicitée la présidente de la Filière Karité du Togo (FIKATO), Elisabeth Essodolom Pali-Tchalla à l’issue de l’atelier de Kara.

La filière karité du Togo occupe des milliers de femmes dans la partie septentrionale. Environ 100 Sociétés coopératives sont actives dans le secteur de karité dans les trois régions productrices (Centrale, Kara et Savanes).  Ces dernières années, le secteur connait une redynamisation insufflée par la FIKATO avec le soutien de l’Etat à travers notamment le PAPV, Programme d’Appui aux Populations Vulnérables.

www.unir.tg

Publié dans Societe