Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

''Dunenyo Zã'' célébrée dans l'allégresse par les communautés du Grand Lomé

''Dunenyo Zã'' célébrée dans l'allégresse par les communautés du Grand Lomé

Imprimer E-mail
(1 Vote)

Les communautés Agoènyivé, Bè et Aflao du Grand Lomé ont célébré ce samedi 17 août 2019 leur fête traditionnelle ''Dunenyo Zã''. L'apothéose de cette 3ème édition a eu lieu sur le terrain du lycée moderne d'Agoè-Nyivé en présence du Premier Ministre Komi Selom Klassou, Représentant personnel du Chef de l'Etat et de la Présidente de l'Assemblée Nationale Chantal Djigbodi Tsègan.

Cette année, c'est le canton d'Agoè-Nyivé qui accueille les festivités autour du thème : les communautés Agoènyivé, Bè et Aflao face aux défis du développement local.

 Plus qu'une fête traditionnelle, Dunenyo Zã est un véritable cadre d'échanges et de rencontre entre les filles et fils des trois communautés qui forment le Grand Lomé, notamment Agoè-Nyivé, Bè et Aflao.

Pour le chef de canton d'Agoè-Nyivé Togbui Kodjo Helou Edmond Aristide Sédzro IV, la fête traditionnelle ''Dunenyo'' est « un cadre idéal pour les filles et fils des communautés Agoènyivé, Bè et Aflao de mieux se connaître, de se rappeler de leur histoire et de découvrir les rites traditionnels du Grand Lomé ». Il a appelé les populations de ces trois communautés à promouvoir davantage leur culture. Message réitéré par Ewéfiagan Togbui Agokoli IV, Président de l'union Eweto qui demande de parler les langues maternelles aux enfants afin de pérenniser l'héritage culturel et sauvegarder la culture.

Au nom du gouvernement, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Prof Koffi Akpagana a félicité les trois communautés pour l'organisation de ''Dunenyo Zã'' avant de les appeler à resserrer les rangs autour de leurs valeurs pour jouer leur partition en s'affirmant par leur identité.

Les cadres de ces communautés ont pour l'occasion offert un cadeau symbolique au Chef de L'État, le Distingué Militant Faure Essozimna Gnassingbé et 800 tables-bancs à huit cantons du Grand Lomé.

Plusieurs groupes folkloriques venus des onze cantons du Grand Lomé ont émerveillé le public avec de riches prestations.

www.unir.tg

Publié dans Societe