Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Résultats provisoires des élections municipales partielles : le parti Unir toujours en première ligne

Résultats provisoires des élections municipales partielles : le parti Unir toujours en première ligne

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé ce mardi 20 Août 2019 à la proclamation des résultats provisoires des élections municipales partielles du 15 août dernier dans les 5 communes à savoir : Avé 1, Bassar 4, Oti-sud 1, Wawa 1 et Zio 4.

Encore une fois, le grand parti Unir a montré sa grandeur en raflant la majorité des sièges, tout comme à l'issue des élections municipales du 30 juin dernier. Au total, ces résultats provisoires donnent 42 sièges au parti Unir sur les 63 en jeu répartis comme suit dans les 5 communes  :

  • Oti-sud 1 : 12 sur 15
  • Wawa 1 : 11 sur 15
  • Zio 4 : 8 sur 11
  • Bassar 4 : 11 sur 11

« L’épopée des élections des conseillers municipaux de notre pays, entonnée le 30 juin 2019 et poursuivie le 15 août 2019, avec les élections partielles dans cinq communes, tire bientôt à sa fin, nous l’espérons bien, à travers la présente cérémonie de proclamation des résultats provisoires y afférents en attendant ceux définitifs qui seront proclamés par la Cour suprême », a déclaré le président de la CENI Tchambakou Ayassor à l'ouverture de la cérémonie de proclamation des résultats.

En attendant la proclamation des résultats définitifs par la Cour Suprême, Unir engrange un total de 920 sièges sur les 1527 à pourvoir dans 117 communes sur toute l'étendue du territoire togolais.

www.unir.tg

 

Publié dans Politique
Le parti Unir promeut le vivre-ensemble à travers un tournoi de football à Agoè-Nyivé

Le parti Unir promeut le vivre-ensemble à travers un tournoi de football à Agoè-Nyivé

Dans le souci de promouvoir le vivre-ensemble, la paix et la tolérance, le grand parti Union pour la République (Unir)  a lancé ce mardi 13 août 2019, un tournoi de football dans la préfecture d'Agoè-Nyivé sur le terrain  de Haoussa-zongo dans le canton de Togblékopé.

Au total six équipes représentant les six cantons qui composent la préfecture se sont mobilisées autour du ballon  rond pour faire valoir le vivre-ensemble malgré leurs diversités.

Après le coup d'envoi donné par le militant Kovi Adanbounou, représentant la Vice-Présidente Unir en charge de la région politique d’Agoè-Nyivé Ibrahima Mémounatou, trois matchs ont meublé cette première journée à savoir :

  • Adétikopé (0) # Vakpossito (2)
  • Zanguéra (1) # Légbassito (0)
  • Agoè # Togblékopé (victoire de Togblékopé à l'issue des séances fatidiques des tirs au but).

« L'objectif de ce tournoi est de créer une cohésion entre l’ensemble des communautés de notre préfecture et qu'il y ait une bonne entente entre les différents cantons qui composent la préfecture d'Agoè-Nyivé. C'est également pour nous,  une manière de promouvoir le vivre-ensemble, la paix,  la tolérance dans les différents quartiers. À Agoè-Nyivé, il y a plusieurs ethnies,  et cette occasion nous permet de nous retrouver ensemble pour développer la politique de paix et de développement du Président de notre parti », a déclaré le militant Katché Koffi Richard,  président du Comité d'organisation.

Rappelons que le tournoi se poursuit avec les demi-finales le 19 et la finale le 24 août prochain sur les mêmes installations.

www.unir.tg

Publié dans Politique
Élections locales du 15 août 2019, la liste Unir Zio 4 au contact des populations d’Atchanvé, Avégan et Avélébé

Élections locales du 15 août 2019, la liste Unir Zio 4 au contact des populations d’Atchanvé, Avégan et Avélébé

La campagne pour l'élection des conseillers municipaux bat son plein dans la commune de Zio 4. Les candidats de la liste Unir ont tenu, ce vendredi 9 Août 2019, trois meetings dans trois différents villages, notamment Atchanvé,  Avégan et Avélébé.

À Atchanvé,  c'est dans une ambiance festive et de convivialité que la liste Unir Zio 4, soutenu par le militant Dzene Koffi Atsou,  tête de liste Unir Zio 3, a procédé à son opération de charme devant une foule de femmes et d'hommes venus s'imprégner de leur programme de société.

Porteur d'un message de  paix et du vivre-ensemble prônés par le Président du grand parti Union pour la République, le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé, le militant tête de liste Ségo  Etsè Franck a invité la population à toujours faire confiance au grand parti Unir malgré l'annulation des élections du 30 juin passé dans leur commune. « Le "grand Gapé" a voté Unir le 30 juin dernier, mais l'élection a été annulée dans notre commune pour des raisons techniques. Je nous invite à réitérer cette confiance au parti Unir en choisissant à nouveau ses candidats le 15 Août prochain », a-t-il lancé à l'endroit de la population.

Dans son intervention, le militant Atatsi Ayawo,  Secrétaire préfectoral Unir Zio, a invité les populations du "grand Gapé" à tourner la page de l'annulation du scrutin de juin dernier et à se lever comme un seul homme pour aller plébisciter la liste Unir le jour du vote.

Accueilli très chaleureusement à Avégan,  le militant Ségo Etsè Franck,  tête de liste,  a, au nom de toute la liste, exprimé sa satisfaction quant à la forte mobilisation dans les différents villages. « L'annulation du scrutin du 30 juin 2019 est une situation qui nous désole tous, mais la reprise de cette élection doit être pour nous une occasion de faire mieux en votant massivement la liste Unir le 15 Août prochain pour une victoire plus brillante du grand parti Unir dans la commune de Zio 4 », a-t-il signifié.

Il a saisi l'occasion pour exhorter les populations d’Avélébé, sorties nombreuses pour la circonstance, à rester fidèles à leur engagement et à accompagner le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé pour une victoire plus écrasante du parti Unir en 2020 en vue de continuer son œuvre de développement enclenché depuis quelques années.

Des séances de simulation du vote ont mis fin aux différents meetings dans les trois villages.

Publié dans Politique
Élections locales partielles : les populations de Wonougba disent oui à la liste Unir Zio 4

Élections locales partielles : les populations de Wonougba disent oui à la liste Unir Zio 4

A cinq jours de la fin de la campagne électorale dans les cinq communes restantes, les choses se précisent déjà du côté du grand parti  Union pour la République (UNIR) pour une victoire écrasante au soir du 15 août 2019 dans le "grand Gapé". Cette  victoire qui s'anticipe déjà s'est faite remarquée  à travers un grand meeting tenu ce jeudi 8 août 2019 à Wonougba dans la commune de Zio 4.

Une rencontre qui a permis à aux candidats Unir de ladite commune de sensibiliser les populations de Wonougba sur l'importance de la reprise des élections locales du 30 juin dernier qui ont été annulées par  la Cour Suprême  suite à des irrégularités techniques  constatées.

Le Secrétaire préfectoral UNIR Zio, le militant Atatsi  Ayawo a rappelé le bien-fondé de ces élections locales   qui, après  32 ans, ouvriront  le terrain aux élus locaux de contribuer au développement local de leurs communautés et, par ricochet, de tout le pays. C'est ce qui explique, selon lui, la grande mobilisation de ce jour. « Bien que cette première élection ait été annulée dans le "grand Gapé", les populations restent tout de même sereines pour une large victoire dans Zio 4 », a-t-il précisé.

Dans son allocution de charme, le militant Ségo Etsè Franck, candidat tête de liste, a salué la grande mobilisation des militants et militantes qui ont répondu nombreux à leur appel. Son message à leur endroit reste celui de l'union et du vivre-ensemble prônés par le Président du parti, le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé.

Il a, en outre,  souligné que UNIR reste et demeure un parti qui tend la main à tout le monde pour la construction du pays.

En ce qui concerne les enjeux du 15 août prochain, le militant Ségo Etsè Franck a rassuré la population de la tenue effective de ces élections avant d'exhorter la population à cultiver l'esprit de tolérance et du pardon afin que ces élections puissent se dérouler dans la tranquillité, le calme  et dans la paix.

Il a, enfin, invité cette même population à toujours faire confiance au grand parti Unir lors des échéances de 2020 pour la poursuite de la politique de développement du Chef de l'Etat et surtout du Plan National de Développement (PND). En retour les populations  de wonougba et de toute la commune de Zio 4 ont  réitéré leur confiance et leur engagement à accompagner le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé afin de l'aider à gagner le pari des élections locales et celles de la présidentielle de 2020.

Une séance de simulation de l'opération de vote a mis fin au meeting.

Rappelons que le Vice-président Unir en charge de la région Maritime a été représenté par le militant René Kapou.

www.unir.tg

Publié dans Politique
Assemblée nationale : trois projets de loi adoptés par les députés lors de la 2ème séance plénière de la 4ème session extraordinaire de l’année 2019

Assemblée nationale : trois projets de loi adoptés par les députés lors de la 2ème séance plénière de la 4ème session extraordinaire de l’année 2019

Les travaux de la quatrième session extraordinaire de l'année ouverte hier mercredi 7 Août se sont poursuivis ce jeudi 8 Août 2019 sous la houlette de la Présidente de l'Assemblée nationale, Chantal Yawa Djigbodi Tsègan au siège du parlement à Lomé.

Les parlementaires ont examiné et adopté à l'unanimité trois (3) projets de loi.

Le premier projet de loi est relatif à la ratification du traité relatif aux Autorités africaines et malgaches de l'aviation civile (AAMAC)  signé le 20 janvier 2012 à N'Djamena.

Il vise à :

  • Etablir et maintenir un niveau régional uniforme de sécurité acceptable,
  • Aider les parties à remplir leurs obligations au titre de la convention de Chicago,
  • Promouvoir l'efficacité et l'uniformité dans le processus réglementaire et de certification de façon à éviter la multiplication des certifications,
  • Garantir un niveau uniforme de protection de l'environnement.

La ratification de ce traité permettra au Togo de renforcer la coopération avec les autres États membres des AAMAC en matière de sécurité aérienne.

Le deuxième projet de loi porte sur la ratification de l'accord de services aériens entre le gouvernement de la République togolaise et le gouvernement du Burkina Faso,  signé le 09 juin 2016 à Lomé.

En effet,  cet accord qui reprend, dans ses principales articulations, les dispositions contenues dans le modèle d'accord aérien défini par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), fixe les règles régissant le transport aérien commercial entre le Togo et le Burkina Faso.

Le troisième projet de loi adopté est relatif à la ratification de l'accord de transport aérien entre le gouvernement de la République togolaise et le gouvernement des États-Unis d'Amérique, signé le 07 avril 2015 à Lomé.

Cet accord appartient à la catégorie des accords dits "ciel ouvert" qui élargissent considérablement les possibilités de dessertes.

Dans ces accords,  les routes aériennes et les capacités sont libres,  les prix sont déterminés par le marché et toutes les compagnies des États signataires opèrent dans des conditions égales et équitables.

Pour l’honorable Atcholi Aklesso, président du groupe parlementaire Unir, l’adoption de ces trois projets de loi hisse le Togo parmi les nations émergentes. « Le développement du transport aérien permet de renforcer les relations internationales et commerciales,  de stimuler les devises issues des activités des compagnies aériennes, prestataires et fournisseurs de services aériens ainsi que la croissance du tourisme, de générer des revenus pour l'agriculture par l'exportation des produits agricoles. Mieux encore,  au plan mondial,  l'industrie du transport aérien se situe parmi les secteurs les plus rentables. Voilà le contexte dans lequel il faut poser et exposer la cohérence d'objectifs et d'actions du Chef de l'Etat Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé qui investit véritablement des milliards et beaucoup d'énergie dans la modernisation du transport aérien au Togo.  Dans cette logique, je voulais juste rappeler à mes collègues députés de notre grand et majoritaire parti, le parti de l'ouverture Unir, de toujours rester cohérents avec la vision du Chef de l'État en autorisant la ratification de ces traités et accords », a-t-il consigné.

Dans son discours de clôture, la Présidente de l'Assemblée nationale a remercié les différents acteurs qui ont contribué au succès de ces deux jours de travaux et a souhaité un bon séjour aux parlementaires dans leurs circonscriptions électorales respectives.

« C'est avec une grande satisfaction que je constate que nous avons épuisé l'ordre du jour de la quatrième session extraordinaire de l'année. Je me réjouis des contributions de toutes et de tous aux délibérations de ce jour. Je tiens à féliciter les différentes commissions pour le travail accompli. Nous exprimons notre reconnaissance aux commissaires du gouvernement ainsi que leurs collaborateurs pour leur précieux accompagnement. Sur ce, je déclare close la quatrième session extraordinaire de l'année 2019 », a-t-elle déclaré.

www.unir.tg

Publié dans Politique
Assemblée Nationale : adoption du projet de loi portant modification de la loi relative à la liberté de réunion et de manifestations pacifiques publiques

Assemblée Nationale : adoption du projet de loi portant modification de la loi relative à la liberté de réunion et de manifestations pacifiques publiques

Les députés de la sixième législature se sont réunis en leur quatrième session extraordinaire de l'année ce mercredi 7 Août 2019 au siège de l'institution à Lomé.

Sous la présidence de la Présidente de l'Assemblée nationale, Chantal Yawa Djigbodi Tsègan,  les travaux ont porté sur l'examen et l'adoption du projet de loi  portant modification de la loi no 2011-010 du 16 mai 2011 fixant les conditions d'exercice de la liberté de réunion et de manifestations pacifiques publiques.

Cette nouvelle loi intervient suite aux nouveaux enjeux sécuritaires relatifs aux menaces terroristes qui nécessitent la mise en œuvre des mesures idoines en vue de faciliter la lutte contre ce fléau. Ce projet de loi modifie dix (10) articles et crée deux (2) articles nouveaux relatifs aux axes et zones exclus des manifestations.

La nouvelle loi vise à minimiser le risque d'attaques terroristes contre les Togolais et en particulier contre ceux qui manifestent pour une raison ou une autre dans le cadre de la liberté de manifestation garantie par la constitution  et aussi la sécurité des institutions de la République, des représentations du corps diplomatique et d'organisations internationales.

Les travaux se poursuivent et prennent fin demain jeudi 8 Août au siège du parlement à Lomé.

www.unir.tg

Publié dans Politique
4ème  session extraordinaire de l’année 2019 : Les parlementaires adoptent un projet de loi relatif à la sécurité intérieure

4ème session extraordinaire de l’année 2019 : Les parlementaires adoptent un projet de loi relatif à la sécurité intérieure

L'Assemblée nationale a ouvert ce mercredi 7 Août 2019, sa quatrième session extraordinaire de l'année sous la houlette  de la Présidente de l'institution,  Chantal Yawa Djigbodi Tsègan au siège du parlement à Lomé.

La représentation nationale a examiné et adopté, à l'unanimité, le projet de loi relatif à la sécurité intérieure.

Il s'agit d'une loi ordinaire  sur la sécurité nationale ayant pour objet de donner au pouvoir exécutif les instruments nécessaires pour faire face à des menaces sécuritaires nouvelles et durables, tout en assurant un équilibre proportionné entre la préservation des libertés publiques et individuelles et la sauvegarde de la sécurité publique et de l'ordre constitutionnel.

La nouvelle loi, comportant au total 56 articles répartis en quatre titres, permet de combler le vide juridique en matière de police de proximité et de renforcer les règles en matière de maintien de l'ordre public et de lutte contre le terrorisme notamment les règles d'intervention, de contrôle et d'interpellation en cas de risques de troubles ou d'atteinte grave à l'ordre public.

Rappelons que l'adoption de cette loi est due au contexte international, aujourd'hui,  marqué par des tensions, menaces sécuritaires et risques nouveaux qui appellent à une révision du corpus juridique en matière de sécurité intérieure en vue de son adaptation aux nouveaux défis de sécurité publique et de protection civile et de lutter contre la criminalité transfrontalière.

www.unir.tg

Publié dans Politique
Togo : vers la ratification de la Charte Africaine sur la décentralisation

Togo : vers la ratification de la Charte Africaine sur la décentralisation

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce mardi 06 août 2019 à la Primature à Lomé, avec une délégation de l'Union Africaine conduite par Jean-Bosco Hitimana, Ministre burundais de la décentralisation et de la réforme institutionnelle, Représentant du Président du Sous-Comité Décentralisation et gouvernance locale de l'Union Africaine.

Les échanges entre le Chef du Gouvernement et la délégation de l'Union Africaine ont porté notamment sur la ratification de la Charte Africaine sur les valeurs de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local. La délégation plaide pour la ratification par le Togo de cet instrument de l'institution continentale pour le développement des collectivités locales.

« Nous venons d'être reçus par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre du Togo, moi et la délégation que je conduis de l'Union Africaine. Il s'agit de venir faire un plaidoyer dans le cadre de la ratification de la Charte Africaine sur les principes et les valeurs de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local. Il s'agissait de féliciter d'abord la République du Togo pour le pas franchi en s'inscrivant fermement et résolument dans la mise en œuvre de la charte bien que le Togo n'a pas encore ratifié la charte et nous pensons qu'il va le faire très prochainement. C'était un message d'encouragement pour demander au gouvernement du Togo de parachever le processus de ratification de la charte pour qu'elle soit effective et mise en œuvre dans les 21 pays exigés pour être mise en œuvre », a déclaré Jean-Bosco Hitimana, Représentant du Président du Sous-Comité Décentralisation et gouvernance locale de l'Union Africaine.

Pour lui, la ratification de de cette charte est un « grand intérêt par rapport à nos peuples, d'abord c'est d'asseoir une gouvernance locale qui va conduire effectivement à un développement local de nos collectivités à la base ».

La délégation a saisi l'occasion pour féliciter le gouvernement pour l'organisation le 30 juin 2019 des élections locales.

« Nous avons eu écho de l'organisation des élections au niveau municipal ici, c'est déjà une ébauche de mise en œuvre de la charte parce que nous voulons que tous les pays puissent asseoir une gouvernance locale qui va conduire à un développement local », a-t-il conclu.

 

Publié dans Politique
Elections locales de 2019 : la liste Unir Zio 4 lance officiellement sa campagne pour un nouveau scrutin

Elections locales de 2019 : la liste Unir Zio 4 lance officiellement sa campagne pour un nouveau scrutin

Les élections communales du 30 juin 2019 annulées dans les communes Zio 4 et Wawa 1 pour des irrégularités constatées par la chambre administrative de la Cour Suprême  et reportées dans les communes de l'Avé 2, Bassar 4 et Oti-sud seront réorganisées le jeudi 15 Août 2019 dans les communes concernées selon un communiqué rendu public par la CENI.

Officiellement ouverte depuis lundi 29 juillet dernier,  la campagne pour l'élection des conseillers municipaux dans ces circonscriptions électorales se déroulera jusqu'au 13 Août 2019.

C'est à travers un grand meeting tenu ce vendredi 02 Août à Gapé-Centre que la liste Unir de la commune de Zio 4 lance officiellement sa campagne électorale en présence du Vice-président Unir en charge de la Région Maritime, le militant Emmanuel Kodjo Adédzé,  des cadres Unir de la région Maritime et d'une immense foule.

En pleine opération de charme des électeurs de la commune de Zio 4, le militant Sego Etsè Franck, candidat tête de liste Unir, a invité la population de Gapé-Centre à tourner la page de l'annulation de l'élection du 30 juin dernier dans leur commune et l'a exhortée à faire massivement le déplacement des bureaux de vote le 15 Août prochain pour plébisciter sa liste.

Venu en soutien aux candidats, l’honorable Tsolényanu Koffi a félicité les populations pour leur détermination sans faille à accompagner le parti Unir dans le développement de leur milieu. Il leur a donné rendez-vous le 15 août pour plébisciter les candidats Unir.

Le militant Emmanuel Kodjo Adédzé, Vice-président Unir en charge de la Région maritime a pour sa part, invité la population à réitérer sa confiance au Président du grand parti Unir,  le Distingué militant Faure Essozimna Gnassingbé en votant la liste Unir. « Nous nous attendons à ce que Unir remporte la majorité des sièges dans  le "Grand Gapé" », a-t-il indiqué.

Il a,  par la suite,  exhorté la population de Gapé-Centre à faire preuve de tolérance et à cultiver l'esprit du vivre-ensemble en cette période électorale.

Une séance de simulation du vote a mis fin au meeting.

www.unir.tg

Publié dans Politique
Elections locales 2019 : la Déléguée nationale du MFU félicite les candidates Unir élues

Elections locales 2019 : la Déléguée nationale du MFU félicite les candidates Unir élues

Les résultats définitifs des élections locales du 30 juin 2019 sont désormais connus. Le parti Union pour la République (Unir) au pouvoir rafle la majorité des sièges en remportant 878 sur 1473 dans 112 communes. La Déléguée Nationale du Mouvement des femmes Unir (MFU), l'honorable Raymonde Kayi Lawson de Souza félicite dans un message, les candidates Unir à ces élections et surtout celles qui ont été élues.

Voici l'intégralité de son message

Félicitations à toutes les candidates aux élections locales et aux élues.  C'est le travail de chacune d'entre vous qui a permis d'obtenir ces bons résultats même si nous estimons avoir été faiblement représentées ou parfois mal positionnées. Mais, il est à souligner, que notre grand parti Unir dans notre environnement  politique, a fait une part belle aux femmes et  nous espérons obtenir des postes de Maires. Nous remercions le Président fondateur de notre grand Parti,  Président de la République,  Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé ainsi que toutes les instances du Parti pour leur vision clairvoyante. Continuons à œuvrer ensemble  pour le bien de nos concitoyens et ainsi, je reste persuadée que Dieu nous réserve de nombreuses et grandes  victoires, notamment celle qui se profile pour 2020.  Que le Seigneur vous garde et vous bénisse ainsi que notre cher pays le Togo.

 

La Déléguée Nationale du Mouvement des Femmes Unir (MFU)

Honorable Raymonde Kayi Lawson de Souza

Publié dans Politique
S'abonner à ce flux RSS