Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays

Le FMI salue les performances satisfaisantes du Togo

Le FMI salue les performances satisfaisantes du Togo

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Komi Selom Klassou a eu une séance de travail ce mardi 10 septembre 2019 à la Primature avec une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par M. Ivohasina Fizara Razafimahefa, chef de mission du FMI pour le Togo.

Les échanges ont porté sur la cinquième mission de l'institution de Bretton Woods au Togo. La délégation a fait le point des conclusions de cette mission au Premier Ministre.

« Nous avons eu l'honneur d'être reçus par Son Excellence Monsieur le  Premier Ministre, nous avons discuté essentiellement de la réalisation de la performance du Togo dans le cadre du programme du gouvernement que nous appuyons ici avec un outil que nous appelons la Facilité Elargie de Crédit du FMI. Nous avons rendu compte à S.E.M le Premier Ministre des conclusions et des principaux points que nous avons discutés pendant cette mission. Nous avons fait part à S.E.M le Premier Ministre que d'après notre analyse, la macroéconomie dans son ensemble se porte bien, nous pensons que la croissance du PIB se situera autour de 5,3% en 2019 également les autres agrégats économiques à notre avis se portent bien », a déclaré M. Razafimahefa.

Le FMI salue les performances satisfaisantes du Togo avec la réalisation de plusieurs réformes et l'amélioration du climat des affaires.

« Dans tous les pays, nous avons ce que nous appelons les critères de performance, des indicateurs sur lesquels nous mesurons la performance des gouvernements et pour le Togo pour cette mission qui est la 5è, au vu du programme, tous les critères de performance ont été satisfaits. C'est une performance satisfaisante et également des réformes avancent bien au niveau de l'administration fiscale, douanière et également au niveau de l'amélioration du climat des affaires », s'est-il réjoui.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
''Kara Investment Fund" compte soutenir l'axe2 du PND avec 5 milliards de FCFA

''Kara Investment Fund" compte soutenir l'axe2 du PND avec 5 milliards de FCFA

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a échangé ce vendredi 26 juillet 2019 avec une de délégation d'investisseurs de ''Kara Investment Fund'' conduite par Armand Guy Zounguéré-Sokambi, Co-Fondateur du Fonds. Les discussions entre le Chef du gouvernement et la de délégation ont tourné autour du financement du Plan national de développement (PND 2018-2022).

Le Fonds d'investissement ''Kara'' qui est le premier fonds africain basé au Luxembourg s'engage à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) à travers son axe2. Le Fonds compte mobiliser 5 milliards de FCFA pour le financement dans l'agrobusiness dans le cadre du MIFA, le Mécanisme incitatif de financement agricole mis en place par le gouvernement togolais. La délégation est allée informer le Premier Ministre de ce désir d'investir les pôles de transformation agricole à travers les chaînes de valeurs pour créer de la richesse et des emplois.

« Nous étions au Forum Togo-UE au mois de juin, notre fonds d'investissement cible le domaine agrobusiness et également les infrastructures et énergies renouvelables. Nous avons eu à passer quatre jours au Togo et nous avons fait l'intérieur pour voir dans les régions les produits au niveau agricole pour la transformation. Pour ce qui est de la filière agricole aussi sur les chaînes de valeurs. Nous pensons sur les évaluations que nous avons eues à faire avec le Directeur Général du MIFA de l'ordre de 5 milliards pour démarrer. Nous avons notre Conseil d'Administration au Luxembourg le 18 septembre 2019 et nous pensons vraiment apporter ces dossiers pour les défendre et véritablement ça ne causera pas grand problème. Nous avons fortement été marqués par le dynamisme des jeunes et des femmes entrepreneurs togolais. Ce qui nous permet aujourd'hui de penser que véritablement le gouvernement à travers la politique du Président de la République a su attraper un peu les attentes des Togolais pour en faire un Plan national de développement qui nous parait être en adéquation avec la vision du Chef de l'Etat. Nous avons également fortement salué l'initiative de la création du MIFA qui nous facilite énormément le travail sur le terrain. On a rencontré un Premier Ministre qui est un véritable comme on dit "VRP'' du Togo. Le Premier Ministre nous a vraiment tracé sa politique. Nous avons un Premier Ministre qui est disponible à échanger mais avec sa détermination de pouvoir réussir ce programme ambitieux », a confié Armand Guy Zounguéré-Sokambi, Co-Fondateur de " Kara Investment Fund" à l'issue de l'entrevue.

En savoir plus...
Publié dans Economie
Le PND reçoit le soutien du Groupe Mitsubishi

Le PND reçoit le soutien du Groupe Mitsubishi

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou s'est entretenu ce lundi 22 juillet 2019 à la Primature à Lomé, avec le Responsable Afrique de Mitsubishi Corporation, M. Yas Doida. Les échanges ont tourné autour de l'apport de ce conglomérat nippon à la réalisation du PND.

L'entreprise japonaise s'engage au Togo avec la fourniture de services électriques de qualité aux populations surtout celles rurales à des travers des solutions ''Off-Grid'' (hors-réseau). Mitsubishi Corporation dispose d'un système efficace de kits solaires pour l'éclairage public et pour les ménages.

« On a surtout discuté de l'énergie de ce pays. Aujourd'hui, je pense que plus de 40% de la population a accès à l'électricité. Le gouvernement dit qu'il veut augmenter le taux vers 100% d'ici 2030. Nous en tant que société japonaise, nous voulons aider le pays pour que tout le peuple togolais ait accès à l'électricité. Il y a plusieurs projets de "Off-Grid", on peut avoir des trucs un peu plus petits et avoir de l'énergie efficace. Je pense que c'est le moyen qu'il faut pour pouvoir illuminer le pays. Le Premier Ministre est très intéressé de la proposition et nous sommes également très fiers de participer pour éclairer le pays. Ça va commencer cette année déjà avec notre partenariat et je pense que ça sera du long terme », a déclaré M. Yas Doida, Responsable Afrique de Mitsubishi Corporation.

La fourniture des services électriques du groupe nippon commence dès cette année 2019.

En savoir plus...
Publié dans Economie
La nouvelle Directrice des opérations de la Banque Mondiale chez le PM Klassou

La nouvelle Directrice des opérations de la Banque Mondiale chez le PM Klassou

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a conféré ce samedi 20 juillet 2019 avec une délégation du groupe de la Banque Mondiale conduite Coralie Gevers, nouvelle Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Bénin, la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Togo. Les échanges ont particulièrement porté sur l'appui de l'institution de Bretton Woods dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

La réalisation de cet ambitieux Plan pour le développement du Togo nécessite d'importantes ressources. L'accompagnement du groupe de la Banque Mondiale est ainsi nécessaire. Le Chef du gouvernement Dr Komi Selom Klassou a saisi l'occasion pour expliquer à la nouvelle Directrice des opérations, les trois axes stratégiques du PND et surtout les attentes du Togo vis-à-vis de la Banque Mondiale dans la réalisation de ce plan.

« Je réalisais ma première visite officielle et c'était la première rencontre officielle avec M. le Premier Ministre et nous avons eu une bonne discussion où il m'a vraiment expliqué la vision et la perspective du gouvernement. En particulier les trois grands axes du PND (2018-2022) qui cherche à avoir une bonne gestion économique et une croissance axée sur l'amélioration du climat des affaires et le soutien à l'entreprenariat, un deuxième vraiment focalisé sur la transformation agricole et la transformation de pôles de transformation agricole et un troisième axe qui est plus focalisé sur l'inclusion économique et sociale, cherchant à soutenir un meilleur accès à des services de soins, à des services  d'éducation de qualité. Nous avons aussi parlé de l'appui du groupe de la Banque Mondiale à ce PND. L'appui de la Banque Mondiale se marque surtout dans le premier et le troisième axe. À ce jour, nous avons un portefeuille d'activité de près de 400 millions de dollars en soutien au PND et je voulais assurer  M. le Premier Ministre de la continuité de l'engagement de la Banque Mondiale », a déclaré Coralie Gevers au sortir de l'entrevue.

Elle a tenu à rassurer le Premier Ministre de l'engagement du groupe à poursuivre son soutien au Togo pour son développement. « Le Togo peut en effet compter sur l'appui continu du groupe de la Banque Mondiale. Nous veillerons aussi pour soutenir le développement du secteur privé, nous avons aussi une branche du groupe de la Banque Mondiale, la Société financière internationale (SFI) qui soutient l'investissement et le financement pour le secteur privé et nous comptons bien utiliser tous les outils et instruments de financement à notre disposition pour soutenir le développement du pays », a-t-elle conclu.

L'audience était élargie à d'autres personnalités notamment, la Représentante-Résidente de la Banque Mondiale au Togo, Awa Cissé Wagué, la Ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Demba Tigokpa et le Directeur de Cabinet du Premier Ministre, Pré Simféitchéou.

Coralie Gevers remplace à ce poste Pierre Laporte en fin de mission.

En savoir plus...
Publié dans Economie
Rideau sur le sommet « Pact For Impact » à Paris, un manifeste signé par les participants

Rideau sur le sommet « Pact For Impact » à Paris, un manifeste signé par les participants

Les travaux du premier sommet « Pact For Impact » sur l’économie sociale et inclusive ont pris fin ce jeudi 11 juillet à Paris en France après deux jours d’intenses activités. Le Premier Ministre Komi Selom qui a pris une part active aux travaux, a partagé avec les délégués venus des autres pays, la riche expérience du Togo dans le domaine de l’inclusion financière.

Le premier sommet sur l’inclusion financière a pris fin sur une note de satisfaction générale des participants de la cinquantaine de pays pionniers de cette alliance mondiale pour une économie sociale et inclusive. Une charte dite « Manifeste Pact For Impact » a été signé par les fondateurs de ce pacte international. C’est le chef du gouvernement Komi Selom Klassou qui approuvé le texte au nom du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé. Ces nations et organisations fondatrices de ce manifeste s’engagent désormais à s’approcher des acteurs de l’économie traditionnelle en vue de la création d’alliances stratégiques afin de promouvoir les valeurs de l’économie sociale en réponse aux attentes citoyennes et aux besoins économiques ; à adopter une logique de mesure d’impact et d’évaluation des projets à caractère inclusif et social ; à reconnaître la diversité du secteur privé ; à contribuer à l’émergence d’un large mouvement d’acteurs privés engagés en faveur de l’économie inclusive ; et surtout à accroître la visibilité de l’économie sociale et de l’économie inclusive en favorisant leur reconnaissance politique, en valorisant leurs principes et en intégrant leurs dimensions dans les politiques des pays signataires.

Le Premier Ministre a, dans son intervention, salué la création de cette nouvelle alliance pour le bonheur des couches les plus vulnérables. « Le Togo se félicite de participer à ce renouveau de l'innovation économique et sociale à l'échelle mondiale au sein de cette Alliance en devenir. Je voudrais réitérer mes sincères remerciements aux organisateurs de cette rencontre très fructueuse. Je souhaite que ce sommet, unique en son genre, soit le premier d'une longue série de rencontres ayant à cœur le développement de l'économie sociale et inclusive pour l'édification d'un monde juste épris de paix, de sécurité, de développement inclusif. Le Togo, faisant sien l'objectif 17 de l'agenda 2030 est prêt à coopérer avec toutes les Nations, Institutions, Organisations de la société civile qui partagent les valeurs humanistes du Pact for Impact afin de faire de l'économie sociale et solidaire, le socle du développement de nos pays respectifs », a-t-il déclaré. En matière d’inclusion financière, le Togo a fait un grand pas avec plusieurs projets de filets sociaux pour les populations à la base.

« Il est utile de souligner que dans le but de promouvoir l’entreprenariat social et les initiatives privées au service de l’inclusion économique et sociale surtout des couches les plus vulnérables, plusieurs mécanismes de financement innovant du développement sont initiés au Togo. Je citerai essentiellement trois. Il s’agit du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) avec ses différents produits et de la mesure présidentielle d’attribution de 25% des marchés publics aux jeunes et aux femmes » a relevé le chef du gouvernement.

Rendez-vous est pris en 2030 pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) conformément à l’agenda des Nations-Unies.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
Assemblée nationale : les députés en atelier de formation sur le Débat d’orientation budgétaire

Assemblée nationale : les députés en atelier de formation sur le Débat d’orientation budgétaire

Les députés de la sixième législature ont entamé ce jeudi 11 juillet 2019, un atelier de formation sur le Débat d’orientation budgétaire (DOB). La cérémonie d’ouverture a été présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Chantal Yawa Djigbodi Tsègan au siège de l’institution à Lomé en présence d’une délégation de l’Union Européenne, de la Représentante-résidente de la Banque mondiale au Togo Hawa Cissé Wagué et de consultants.

Une première au Togo, cet atelier, qui se déroulera du 11 au 13 juillet, permettra aux parlementaires togolais d’être édifiés sur les outils nécessaires pour le renforcement de la gouvernance économique et l’amélioration du climat des affaires. Un exercice utile qui va permettre à la représentation nationale de mieux contrôler les finances publiques et de pouvoir aider de manière efficiente le gouvernement dans l’élaboration du budget national.

Dans son discours d’ouverture, la Présidente Chantal Yawa Tsègan, a remercié tous les acteurs qui ont œuvré pour la tenue effective de cet atelier qui est l’une des innovations du cadre harmonisé des finances publiques.

Elle a, par ailleurs, précisé que le Débat d’orientation budgétaire est un moyen pour le renforcement de la démocratie et vient à point nommé au moment où le Parlement s’apprête à analyser et adopter le budget de l’année 2020.

Elle s’est dite rassurée du sérieux qui sera observé durant la formation et a exhorté les honorables députés à faire preuve d’assiduité pendant les trois (3) jours de transfert de compétences.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
Sommet « Pact For Impact » à Paris : le PM Klassou prend part aux travaux

Sommet « Pact For Impact » à Paris : le PM Klassou prend part aux travaux

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou séjourne dans la capitale française où il prend part au premier Sommet sur l'Alliance mondiale pour une économie sociale et inclusive ce mercredi 10 et jeudi 11 juillet 2019. Les travaux ont été ouverts ce mercredi au quai Branly Jacques Chirac par Christophe Itier, Haut-commissaire à l'économie sociale et solidaire de la France.

Ce premier sommet « Pact for impact » a pour ambition de créer une alliance mondiale au service de la reconnaissance et du développement de l'économie sociale et solidaire (ESS), de l'économie inclusive, de ses entreprises et de tous les acteurs de l'innovation sociale. Il constitue un véritable cadre pour les Etats, gouvernements, institutions et organisations engagées de poser les bases pour accélérer et amplifier les actions des Objectifs de développement durable (ODD). Le Togo engagé dans l'inclusion financière à travers l'axe3 du Plan national de développement et des filets sociaux, est représenté à ce grand rendez-vous par le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou à la tête d'une délégation de haut niveau.

Ce jeudi 11 juillet, le Chef du gouvernement partagera l'expérience togolaise en la matière.

Le premier sommet « Pact for impact » de Paris est organisé par le gouvernement français et regroupe une cinquantaine de pays dont le Togo. À l'issue des travaux, un manifeste sera signé donnant ainsi, le coup d'envoi pour l'atteinte des ODD en 2030.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
Lomé, capitale de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Lomé, capitale de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La capitale togolaise Lomé accueille ce 26 juin 2019, le forum consultatif sur le renforcement de la gouvernance d'entreprise et les investissements financiers en Afrique de l'ouest à travers la promotion des bonnes pratiques de lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. Les travaux ont été présidés par le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou au nom du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

Il s’agit pour ce forum, de développer auprès des acteurs la culture de la conformité à ces normes. Pendant trois jours, plusieurs thématiques relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme seront abordées. Les participants vont également échanger sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance d’entreprise et de conformité, le rôle de la gouvernance en matière de promotion des investissements, les questions de l’inclusion financières, de la crypto monnaie ainsi que le financement du terrorisme.

Le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a réitéré l’engagement du Togo à lutter contre ces fléaux à travers la mise en place d’un dispositif juridique et institutionnel de lutte contre ces phénomènes. « Depuis 2015, le Togo a profondément remanié son arsenal juridique et institutionnel à travers entre autres, l’adoption d’un nouveau code pénal, la création de la Haute Autorité pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilés, l’adoption de la nouvelle loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, la révision de la constitution pour étendre l’obligation de déclaration de patrimoine l’adoption d’un nouveau code des investissements. », déclaré le Chef du gouvernement.

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) a été établi en 2000 par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Sa création est une réponse majeure et la contribution de la CEDEAO à la lutte contre le blanchiment de capitaux.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
Amélioration du climat des affaires : l'Assemblée nationale vote à l'unanimité la loi portant Code des investissements en République Togolaise

Amélioration du climat des affaires : l'Assemblée nationale vote à l'unanimité la loi portant Code des investissements en République Togolaise

L'Assemblée nationale, présidée par Chantal Yawa Djigbodi Tsègan, a tenu ce mardi 11 juin 2019, sa 7ème séance plénière de la première session ordinaire de l'année au siège de l'institution à Lomé.

Les travaux ont porté sur l'adoption de la loi portant Code des investissements en République Togolaise.

Il s'agit d'une refonte du cadre juridique des investissements au Togo initiée par le gouvernement en vue de le rendre plus attractif aux investisseurs tout en orientant leurs actions vers une croissance économique forte et soutenue, créatrice d'emplois et de revenus dans tous les secteurs de la vie économique et sociale.

Ce nouveau Code qui comporte 44 articles regroupés en 8 chapitres, prend en compte le Plan national de développement (PND 2018-2022) dans ses trois (3) axes, notamment :

- renforcer l'attractivité du pays pour les sièges régionaux d'entreprises internationales via des avantages fiscaux spécifiques compétitifs accompagnant le développement de hub logistiques (axe 1 du PND), tout en permettant une croissance à court terme des revenus fiscaux de l'Etat par la limitation des avantages fiscaux accordés.

- favoriser les investissements en accordant des avantages proportionnels à l'investissement pour encourager le développement de pôles de croissance à long terme (axe 2 du PND)

- assurer le développement de l'emploi national en conditionnant les avantages fiscaux à la création d'emplois, et renforcer les avantages lorsque les investissements ou la création d'emplois sont gérés dans les régions de l'intérieur afin de consolider le développement social et renforcer les mesures d'inclusion (axe 3 du PND).

Ce nouveau code a été voté à l'unanimité des députés présents. La présente loi abroge toutes les dispositions antérieures contradictoires à la nouvelle et sera exécutée comme loi de l'Etat.

www.unir.tg

En savoir plus...
Publié dans Economie
Des personnalités de la diaspora togolaise ont rencontré des investisseurs autour du PND à Bruxelles

Des personnalités de la diaspora togolaise ont rencontré des investisseurs autour du PND à Bruxelles

Des acteurs de développement et des hommes d'affaires se sont retrouvés ce vendredi 17 mai 2019 à Bruxelles en Belgique pour un déjeuner conférence BMB (Business meeting breakfast).

C'était en présence de l'Ambassadeur du Togo auprès du Benelux, Son Excellence Kakou Nayo Mbeou et de l'Ambassadrice de l'ACP auprès de l'UE.

Au cours de ce déjeuner, le maître de conférences, Me. Jean Jacques Essombe, Avocat associé au département banque et finance et Coordinateur du Desk Afrique chez Bird Bird, a expliqué aux participants le Plan national de développement (PND) lancé le 04 mars 2019 par le Chef de l'Etat, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé en personne.

L’Ambassadeur du Togo auprès du Benelux, pour sa part, a invité les opérateurs économiques et les bailleurs de fonds à saisir cette opportunité pour investir au Togo.

« Le Togo est un petit pays mais plein d'opportunités d'affaires. Il faut que notre diaspora saisisse l'occasion du PND pour investir  et créer ses emplois au Togo afin d'augmenter ses chiffres d'affaires », a-t-il indiqué.

Ce déjeuner conférence vient en prélude au forum économique des Togolais de l'extérieur prévu pour se tenir au cours du mois de novembre prochain visant à encourager le concours de la diaspora au développement socioéconomique du pays.

En savoir plus...
Publié dans Economie
S'abonner à ce flux RSS
  • 1
  • 2