Célébration du 1er mai, le gouvernement affiche sa bonne foi

1386 fois

Les travailleurs du monde entier ont célébré le 1er mai 2018, la fête du travail. Une célébration marquée par un défilé des travailleurs à travers les rues de Lomé et à l'intérieur du pays.

Les travailleurs venus des syndicats de base de la Coordination des Centrales Syndicales du Togo, sont partis de la bourse du travail et ont eu pour point de chute l'esplanade du palais des congrès de Lomé. Là, les centrales syndicales ont retracé l'historique du 1er mai et la lutte syndicale avant de remettre le cahier de doléances au gouvernement.

Au total, 14 points sont inscrits dans ce cahier de doléances, il s'agit entre autres de la revalorisation de la valeur indiciaire, du rétablissement de l'indemnité de départ à la retraite pour les fonctionnaires, l'harmonisation de l'âge de départ à la retraite, la délivrance des premiers soins dans les structures sanitaires publiques aux malades nécessitant une prise en charge immédiate au risque de perdre la vie pour défaut de paiement des droits d'entrée, ou encore, l'extension de la protection sociale aux travailleurs de l'économie informelle.

Face à ces doléances du monde du travail, le gouvernement a réitéré sa volonté et sa disponibilité à trouver des solutions aux revendications des travailleurs. « Il émerge du cahier de doléances quelques points saillants qui traduisent les préoccupations et les doléances des travailleurs. Ces points démontrent par ailleurs l'ampleur des défis que nous devons relever pour créer de meilleures conditions d'investissement, améliorer l'activité économique des entreprises et assurer des conditions de vie et de travail dignes et favoriser l'épanouissement et le bien-être des travailleurs et des travailleuses, tous secteurs confondus », a lancé le ministre Gilbert Bawara de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative en recevant le cahier de doléances.

1 mai2.jpg

Le gouvernement annonce des discussions avec les centrales syndicales dans les 15 jours qui viennent. Et au ministre Gilbert Bawara de rassurer : « les semaines et les mois qui s'ouvrent devant nous seront une période et des moments de dialogue et de concertation intenses et soutenus afin de rechercher des solutions pragmatiques et durables aux principaux défis et doléances portés par les partenaires sociaux, tantôt à travers des mesures pratiques et concrètes tantôt à travers des réformes structurelles et profondes ».

De son côté, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a marqué la célébration du 1er mai par un défilé de ses membres en tenue noire pour exiger la satisfaction de sa plateforme revendicative.

www.unir.tg

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI