Lomé : un centre d’affaires régional de premier plan

24 Août 2021 287

Le Togo est désormais considéré par un nombre croissant d’entreprises étrangères comme la porte d’entrée pour leur développement en Afrique de l’Ouest et au-delà. Le pays dispose en effet de nombreux atouts. Il jouit d’une économie dynamique et résiliente qui a bien résisté à la crise sanitaire. C’est ce que révèle la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (Cnuced), dans son « Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde ».

En effet, selon la Cnuced, les Investissements Directs Etrangers (IDE) dans l’économie togolaise sont passés de près de 191 milliards FCFA (346 millions $) en 2019 à plus de 352,5 milliards FCFA (639 millions $) en 2020. Le pays enregistre ainsi une croissance de 85% sur l’année malgré la crise sanitaire. Pour en arriver là, le Togo a su maintenir le cap, bien résolu à gagner son pari de devenir l’une des principales plateformes de services financiers en Afrique de l’Ouest. Sous l’impulsion du chef de l’Etat, le modèle économique repose sur une forte ouverture au commerce international et aux investissements étrangers, avec un environnement des affaires très attractif. Une stratégie économique proactive qui vise à organiser la montée en gamme de l’industrie locale et des services.