Assemblée nationale : les députés dotent le Togo d'un cadre juridique sur le nucléaire

11 Juin 2020 287

Les députés de la sixième législature se sont réunis ce 04 juin 2020 pour leur sixième séance plénière de la première session ordinaire de l'année 2020. La discussion législative de ce jour a porté sur le projet de loi relatif à l'utilisation sûre, sécurisée et pacifique du nucléaire. La séance a été dirigée par la présidente de l'institution, Chantal Yawa Djigbodi Tsègan en présence de trois commissaires du gouvernement.

Ce texte soumis aux élus du peuple compte quatre-vingt-neuf (99) articles répartis en huit (8) titres. Il tient compte des standards internationaux en matière de législation et de réglementation de l'utilisation sécurisée et sûre du nucléaire dans un but pacifique.  Il permet au Togo de disposer d'une base légale pour intervenir et gérer les divers aspects de la question comme la gestion des déchets à bord des navires, au large des côtes et leur traitement, entre autres.

L’honorable militant Atcholi Aklesso, Président du groupe parlementaire de la majorité, a rendu hommage au président Faure Essozimna Gnassingbé pour son pragmatisme et son engagement dans la lutte contre la Covid 19. Avant d'inviter ses collègues à voter favorablement pour cette loi, il a indiqué que « Le Togo notre pays a été au rendez-vous des avancées scientifiques et technologiques, ceci grâce à la volonté manifeste des premières autorités de placer notre pays parmi les nations du monde. L’adoption de ce projet de loi permettra les avancées offertes par l'utilisation du nucléaire dans les différents chantiers entrepris au Togo spécialement dans le Plan National de Développement (PND) ».

A l’issu du vote, la Présidente de l'Assemblée nationale a exprimé sa satisfaction à l'ensemble des élus pour la qualité et le sérieux du travail abattu. Elle a ensuite marqué l'entière disponibilité de son institution à accompagner le gouvernement dans la réalisation de son programme.

« La présente adoption constitue pour nous, une avancée majeure et consacre ainsi l'entrée de notre pays dans le cercle des états parties au traité de la non-prolifération des armes nucléaires. Elle permettra également à notre pays de consolider et de diversifier les liens de coopération avec l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Il est donc permis à ce stade d'envisager dans un court ou moyen terme, la création d'unités médicales spécialisées et dotées de toutes les technologies appropriées pour venir en aide à nos concitoyens qui seront dans le besoin.

Notre pays multiplie les efforts pour faire face à cette crise sanitaire de même que les conséquences socio-économiques qu'elle implique. Mais cette situation sanitaire ne doit pas nous amener à occulter les autres secteurs qui méritent aussi une attention particulière.

C'est pourquoi le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé dans les grandes lignes de sa vison 2020-2025, a placé au cœur de son programme de société, les questions liées à la santé, à l'agriculture, l'eau, l'énergie, les transports, l'industrie et les innovations technologiques pour ne citer que celles-là.

L'Assemblée nationale se réjouit alors de pouvoir accompagner le gouvernement dans la mise en place des conditions garantissant l'accès de tous les Togolais, de toutes catégories sociales, de nos villes comme de nos campagnes, à des soins de qualité, à travers la transformation de notre système de santé », a t-elle déclaré.

© Copyright © 2019 UNIR | Design by ITPLEX