Lutte contre la COVID 19 : La militante Raymonde Kayi Lawson appuie les conducteurs de taxi-motos

11 Juin 2020 230

Les conducteurs de taxi-motos constituent une des tranches de la population les plus exposées à la pandémie du coronavirus à travers leur contact avec leurs clients.

Pour mener à bien leurs activités sans courir le risque de contamination, l'honorable Députée du parti Union pour la République (UNIR) du Grand-Lomé, la militante Raymonde Kayi Lawson De Souza, Déléguée nationale du Mouvement des femmes Unir (MFU) a pensé à ses concitoyens.

Ce samedi 06 juin 2020, ce sont les conducteurs des villages de Soviépé rails, carrefour Soviépé, Djidjolé, Avénou et Batomé dans la commune du Golfe 5, qui ont bénéficié de dispositifs de lavage des mains, de masques et des kits alimentaires de la part de la généreuse donatrice.

Le but visé par cette action de l'honorable Lawson est de réduire considérablement la propagation effrénée de la pandémie. Avec les dispositifs de lave mains, tout conducteur et même les clients doivent se laver proprement les mains avant de vaquer librement à leurs occupations et faire le même exercice au retour.

« J'ai constaté qu'ils ont presque tous des masques mais pour d'autres, soit c'est sale soit c'est dans un état où on se demande si c'est aussi un masque de protection. Le comble et ce qui est déplorable c'est que la plupart ne porte pas convenablement les masques. Ils descendent ça au niveau du menton et s'ils ne voient pas les forces de l'ordre, ils ne remontent pas ça. C'est périlleux cette façon de faire, du fait qu'ils manipulent l'argent à longueur de journée et le fait de descendre et de remonter le masque est très dangereux. Ils ne se lavent pas les mains et n'utilisent pas non plus le gel hydroalcoolique. De surcroît chaque jour ils sont en contact avec beaucoup de personnes parmi lesquels on ne sait pas qui est infecté et qui ne l'est pas ».

La députée lance ainsi un appel pressant à l'endroit de tous les conducteurs sur l'observation strict des mesures barrières recommandées par le gouvernement.

Les bénéficiaires ont salué à juste titre ce geste et ont promis d'en faire bon usage et de se protéger afin de contribuer à la riposte contre la Covid 19.