AGOA 2017 : LE PREMIER MINISTRE TOGOLAIS PRESIDE LA CEREMONIE D’OUVERTURE

120 fois

Le seizième forum de l’AGOA a été officiellement ouvert ce mercredi 09 aout 2017 par le Premier Ministre Komi Sélom KLASSOU au nom du Président de la République son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE.

Le Chef du gouvernement a salué la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique qui constitue un important pilier de la relation commerciale entre les pays d’Afrique et les Etats-Unis d’Amérique.

Il faut rappeler que le thème de cette Seizième édition est « les Etats-Unis et l’Afrique : partenariat pour la prospérité à travers le commerce ».

Voici pour vous le discours prononcé par Madame Bernadette Essossimna LEGZIM-BALOUKI, Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé lors de la cérémonie d’ouverture.

 

Excellence Monsieur le Président de la République Togolaise,

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Représentant au Commerce des

Etats-Unis d’Amérique,

Mesdames et Messieurs les Ministres et Chers Homologues,

Excellence mesdames et messieurs les ambassadeurs et représentants des Organisations  régionales et internationales,

Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,

Mesdames et messieurs, distingués invités en vos rangs et grades respectifs,

Je voudrais en ce moment solennel avec votre permission Excellence Monsieur le Président de la République, souhaiter à tous les participants la chaleureuse bienvenue à cette cérémonie qui marque l’ouverture officielle du 16e forum AGOA sur le thème : « Les ETATS UNIS et l’AFRIQUE : partenariat pour la prospérité à travers le commerce ».

C’est un réel plaisir pour nous de vous accueillir à Lomé pour participer à cet important évènement qui réunit chaque année des acteurs publics, privés et de la société civile africains et américains pour la promotion des échanges commerciaux entre les Etats Unis d’Amérique et l’Afrique.

Nous tenons à remercier tous les participants à ce forum de Lomé pour l’intérêt qu’ils ne cessent de porter aux questions de développement du commerce qui se positionne aujourd’hui dans le monde  comme un des  secteurs à fort potentiel de croissance économique.

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités et Chers participants,

Le 16ème Forum Ministériel de Coopération Economique et Commercial ETATS-UNIS/AFRIQUE qui s’ouvre ce jour est une grande opportunité pour les pays éligibles à la loi AGOA de faire du commerce un véritable levier de développement socio-économique de nos pays.

Je voudrais rappeler que ces dernières années le volume des échanges entre l’Afrique et les Etats Unis d’Amérique a baissé passant de 24 Milliards de dollars en 2014 à 19 Milliards de dollars en 2015 pour les exportations de l’Afrique vers les Etats Unis et de 24 Milliards en 2014 à 17 Milliards de dollars en 2015 pour les importations de l’Afrique à partir des Etats-Unis d’Amérique.

Il est donc primordial de trouver des voies et moyens pour améliorer le partenariat entre les Etats Unis d’Amérique et l’Afrique afin de profiter pleinement de l’AGOA pour le bien de nos populations.

Mesdames et Messieurs,

La loi sur la Croissance et les Opportunités Economiques en Afrique connue sous le nom AGOA autorise un accès au marché américain à l’exportation en franchise de droits de douane de lignes de produits allant jusqu’à 6400, en provenance des pays d’Afrique sub-saharienne.

Elle a donc pour objectifs d’encourager les reformes économiques et politiques et de stimuler l’engagement de l’Afrique en matière de développement de ses capacités commerciales et d’accroitre les investissements directs américains en Afrique.

 

Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs

Malgré les opportunités qu’offrent cette loi, force est de constater que son impact sur les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et les pays de l’Afrique subsaharienne est limité et est concentré sur quelques secteurs seulement.

Les contraintes de capacités d’offre, le manque d’infrastructures, certaines lacunes institutionnelles et culturelles, sont entre autres les causes liées à une utilisation limitée de l’AGOA par les pays éligibles.

Mesdames et Messieurs,

Le forum de Lomé s’inscrit dans une dynamique tridimensionnelle à savoir « produire, transformer et commercialiser » dans le but d’accroitre la part des pays africains en général et en particulier ceux éligibles à la loi AGOA dans le commerce mondial.

Les discussions au cours de ce forum devront permettre aux pays AGOA de bénéficier pleinement des avantages qu’offre la nouvelle loi et de renforcer le partenariat avec les Etats-Unis d’Amérique.

Le thème de ce Forum « Les ETATS UNIS et l’AFRIQUE : partenariat pour la prospérité à travers le commerce»  nous encourage à examiner les actions qui nous permettront de saisir les opportunités de l’AGOA pour être compétitif sur le marché américain et profiter des avantages et faire augmenter les revenus à nos populations pour une Afrique prospère et épanouie.

J’ose croire que nos échanges fructueux avec notre grand partenaire américain nous permettront de trouver des solutions aux difficultés liées à la mise en œuvre dans nos différents pays de cette importante loi pour le développement du commerce d’envisager le futur de nos relations commerciales après 2025.

Je souhaite plein succès à nos travaux.

Vive la coopération entre l’Afrique et les EtatsUnis d’Amérique ! 

Vive l’Afrique pour le développement de son peuple à travers l’AGOA !

JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Dernières infos

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI