DISCOURS DE CLOTURE DE MADAME BERNADETTE LEGZIM-BALOUKI, MINISTRE DU COMMERCE ET DE LA PROMOTION DU SECTEUR PRIVE

263 fois

Madame Bernadette LEGZIM-BALOUKI, Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, a au nom du Premier Ministre Komi sélom KLASSOU, prononcé le discours de clôture du seizième forum de l’AGOA tenu à Lomé du 08 au 10 août 2017.

Voici en intégralité le contenu du discours prononcé.    

Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Représentant au Commerce des Etats-Unis d’Amérique,

Mesdames      et     Messieurs       les    Ministres        et     Chers Homologues,

Monsieur le Commissaire chargé du Commerce et de l’Industrie de l’Union Africaine,

Monsieur le Président de la Commission de la CEDEAO,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats Unis au Togo,

Excellence mesdames et messieurs les ambassadeurs et représentants des Organisations  régionales et internationales,

Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,

Mesdames et messieurs, distingués invités en vos rangs et grades respectifs,

Dans quelques instants, le 16ème Forum AGOA rentrera dans l’histoire. En ce moment solennel, l’honneur m’échoit de prendre la parole, au nom de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, pour vous réitérer la gratitude de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise, de son Gouvernement et du peuple togolais, pour avoir accepté de faire le déplacement de Lomé pour prendre activement part aux travaux de ce 16e forum AGOA.

Mesdames Messieurs,

Pendant trois jours, la tenue de cette 16e édition du Forum de Coopération Commerciale et Economique entre les Etats Unis d’Amérique et les pays de l’Afrique subsaharienne sur le thème : « Les Etats Unis et  l’Afrique : Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce » a été une occasion de discuter et d’échanger, au regard des opportunités qu’offre cette loi, les défis qui empêchent encore les Etats africains éligibles de tirer pleinement profit de ce partenariat utile.

Je me félicite de la forte mobilisation de tous les acteurs des pays africains éligibles à l’AGOA et des Etats Unis issus notamment de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile.

Les résultats auxquels nous sommes parvenus me permettent d’affirmer sans me tromper que le Forum AGOA de Lomé a tenu toutes ses promesses.

C’est le lieu ici pour nous de renouveler nos sincères remerciements et félicitations à Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Représentant au commerce des Etats Unis et sa délégation, aux Ministres et Chefs de délégation, aux Ambassadeurs et Hauts fonctionnaires ainsi qu’à toutes les organisations sous régionales, régionales et internationales pour tous les efforts consentis avant et pendant ce forum.

Mes remerciements vont également aux équipes conjointes des Etats Unis et du Togo qui ont permis par leur travail et leur engagement la tenue effective de ce forum.

Permettez-moi de remercier aussi Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Togo qui s’est personnellement investi aussi bien pour les préparatifs que pour la tenue effective de cet important évènement devenu désormais historique dans les relations économiques et commerciales des pays de l’Afrique Subsaharienne et les Etats Unis.

Je ne manquerai pas d’adresser mes remerciements aux médias nationaux et internationaux, à tous les propriétaires d’hôtels, à toutes les bonnes volontés et à tous ceux qui de prêt ou de loin, ont contribué d’une manière ou d’une autre à l’organisation de ce forum.

Mesdames Messieurs,

Que ce soit au cours des plénières, des sessions de discussions ou des panels, tous les sujets programmés ont été passés au peigne fin. Toutes les parties prenantes se sont engagées à faire de la loi AGOA un cadre de partenariat gagnant-gagnant entre les Etats Unis d’Amérique et l’Afrique.

Pour sa part, le Gouvernement togolais, sous l’impulsion de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASINGBE, Président de la République, est résolument déterminé à créer le cadre nécessaire pour accompagner le secteur privé et la société civile à tirer meilleurs profits de ce dispositif.

Je saisis cette heureuse occasion pour réitérer les remerciements du gouvernement togolais au gouvernement américain pour la validation de son système de visa textile.

Le Gouvernement togolais a d’ores et déjà mis en place un plan d’action inclusif qui vise à renforcer sa capacité d’offre, à accroître et à diversifier ses exportations vers les Etats Unis d’Amérique en prenant en compte l’inclusion économique et sociale des jeunes et des femmes de nos villes et campagnes.

Ce plan d’action opérationnel a pour ambitions de faire du Togo un pays compétitif sur le marché américain en matière de commerce, contribuant ainsi de façon significative à la croissance durable de l’économie nationale. Ce Plan prend en compte les aspects suivants :

  • l’alignement avec les stratégies de développement du pays notamment sur les priorités de développement de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (2013-2017) qui sera relayée par le Plan National de Développement (2018-2022) en cours de préparation ;
  • le positionnement du secteur privé notamment des opérateurs économiques comme acteurs principaux de la réussite de la mise en œuvre de ce Plan;
  • l’implication de toutes les parties prenantes pour une large diffusion de la loi AGOA et de ses avantages pour les filières prioritaires ;
  • la mobilisation des investissements pour soutenir la production, la transformation et l’exportation dans les filières prioritaires retenues ;
  • la promotion du commerce équitable et de l’inclusion durable des petits producteurs, des jeunes et surtout des femmes dans les chaînes de valeurs ;
  • le renforcement des capacités d’offres de produits en qualité et en quantité;
  • la promotion des productions biologiques ;
  • la capitalisation des opportunités régionales et sous régionales.

Mesdames Messieurs,

Je demeure persuadée que des initiatives se prennent de part et d’autre sur le continent africain dans l’accompagnement du secteur privé et de la société civile. Il revient alors justement à ce secteur privé et à cette société civile de jouer leur partition pour booster nos exportations vers les Etats Unis d’Amérique en vue de la création de plus de richesses et d’emplois pour nos populations.

Je ne doute pas de l’engagement de notre partenaire américain à appuyer davantage l’Afrique, continent d’espoirs et d’opportunités.

Avant de terminer mes propos, je voudrais encourager toutes les parties prenantes notamment les Etats Unis, les pays africains éligibles et les organisations sous régionales, régionales et internationales à prendre toutes les dispositions nécessaires pour une mise en œuvre effective des recommandations issues du forum de Lomé.

C’est sur cette note d’encouragement que je souhaite à toutes et à tous un bon retour dans vos pays respectifs et déclare clos, au nom de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, les travaux du 16ème Forum AGOA 2017.

Vive la coopération économique et commerciale entre les Etats Unis d’Amérique et l’Afrique au Sud du Sahara.

JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI