La première session de la 6e législature de la 4ème République togolaise s'est tenue ce 8 janvier 2019 au nouveau siège de l'Assemblée nationale.

rentrée an4.jpg

Cette session présidée par le doyen d'âge, l'honorable André Kossi Johnson, conformément à l'ordonnance de la Cour Constitutionnelle portant désignation du doyen d'âge, a vu la présence de 90 députés élus sur 91.

rentrée an10.jpg

rentrée an9.jpg

Le projet d'ordre du jour adopté à l'unanimité par les élus du peuple porte sur deux communications. La première est relative aux noms des députés élus à l'Assemblée nationale et la seconde porte sur la requête en contestation d'élection introduite par l'Union des Forces de Changement (UFC) dans la circonscription électorale de Vo et décision de la Cour Constitutionnelle qui a donné une suite favorable à cette requête.

rentrée an6.jpg

Après lecture de ces communications, le président de séance a invité ses collègues à réfléchir à la mise en place d'une commission inclusive chargée de se pencher sur le règlement intérieur de l'Assemblée Nationale.

rentrée an7.jpg

rentrée an8.jpg

Avant de lever la séance, le doyen d'âge a dans une déclaration solennelle, remercié les députés de la 5e législature pour le travail abattu durant les cinq années passées au parlement.

rentrée an11.jpg

rentrée an12.jpg

« Les défis qui nous attendent sont énormes pour faire avancer notre pays sur la voie de développement et de la construction de la destinée commune. Il s'agit d'aller rapidement aux réformes institutionnelles et constitutionnelles afin de consolider la paix dans notre pays », a-t-il déclaré.

Il en appelle à un sursaut national de tous les députés pour que cette législature marque à jamais l'histoire de notre nation.

rentrée an1.jpg

« L'amour de la patrie et les valeurs nationales doivent guider nos échanges. Le Togo est debout, il est en marche et il avance », a-t-il souligné.

Rappelons qu'à l'issue du vote des élections législatives du 20 décembre 2018, le parti Union pour la République (Unir) a obtenu 59 députés sur les 91 que compte l'Assemblée Nationale.

rentrée an2.jpg

La deuxième séance prévue pour lundi prochain sera consacrée à l'élection du bureau du parlement.

www.unir.tg

À l'orée de la nouvelle année 2019, la déléguée nationale du Mouvement des Femmes Unir (MFU) formule les sincères vœux  de Santé, Paix, Joie et Prospérité à chaque famille togolaise.

Mme Raymonde Kayi Lawson de Souza demande que le Seigneur veille sur chaque Togolais, notamment le Président de la République, Faure Gnassingbé ainsi que tous les militants et sympathisants du Grand parti Unir.

Voici en intégralité, son message de vœux et d'exhortation à la lutte victorieuse.

"Voici que je fais toutes choses nouvelles"

Chères amies, chères sœurs,  le Seigneur nous l'a dit : "Voici que je fais toutes choses nouvelles"  Apocalypse 21, 5.

Encore une fois le Seigneur a tenu sa promesse : Nouvelle Année,  Nouveau Départ dans la Vie de chacun de nous.

En effet,  des nouvelles opportunités nous sont offertes, saisissons les, peu importe ce que les autres disent : quelle est ta propre conviction? Que te dit ta conscience ? As-tu fait le bon choix ? Es-tu en paix avec toi-même ?

En cette Nouvelle Année 2019, de nombreux défis nous attendent, des défis personnels et politiques. Nous devons nous armer de courage et de patience pour les relever et l'heure de Dieu est toujours la meilleure pour atteindre nos objectifs. 

Je vous exhorte donc à lutter pour ce en quoi vous croyez et la Victoire dans ce cas est aussi douce que du miel  savoureux à déguster.

Une pensée toute particulière à toutes ces personnes qui ont connu une année 2018 difficile, douloureuse. Que le Seigneur vous aide à surmonter ces déceptions, ces blessures et ces douleurs en cette Nouvelle Année.

Au-delà de tout,  le Bureau National du Mouvement des Femmes UNIR (MFU) souhaite Une Bonne et Heureuse Année 2019 à chaque famille Togolaise, Santé, Paix, Joie et Prospérité.

Que le Seigneur veille sur chacun de nous, notamment notre Président Fondateur son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE  ainsi que tous les membres, les militants et sympathisants de notre Grand Parti UNIR ainsi que leur famille respective.

Mme LAWSON-de SOUZA Raymonde Kayi

Déléguée Nationale du Mouvement des Femmes  UNIR (MFU).

www.unir.tg

Les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre 2018 ont été proclamés ce lundi 31 décembre par la Cour constitutionnelle. C'était au cours d'une audience solennelle au siège de l'institution à Lomé.

Selon les résultats définitifs proclamés par le Président de la Cour constitutionnelle du Togo Abdou Assouma, le parti au pouvoir Union pour la République (Unir) garde la majorité parlementaire avec 59 députés. Le parti présidentiel est suivi par l'Union des forces de changement (UFC) qui récolte sept (07) sièges faisant de son leader Gilchrist Olympio, le nouveau chef de file de l'opposition togolaise.

Le Nouvel engagement togolais (NET) recueille trois (03) sièges alors que le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) de Gabriel Agbéyomé Kodjo s'en sort avec deux (02) sièges. Le Parti démocratique panafricain (PDP) et le Mouvement des républicains centristes (MRC) gagnent chacun un siège. De leurs côtés les listes indépendantes obtiennent dix-huit sièges.

Les nouveaux députés de la sixième législature prennent fonction le 08 janvier 2019, deuxième mardi après la proclamation des résultats définitifs pour surtout parachever le chantier des réformes cher au Chef de l'Etat Faure Gnassingbé, Président du parti Unir.

www.unir.tg

Les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre 2018 sont attendus par les différents candidats. En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle, la militante Raymonde Kayi Lawson de Souza a échangé ce samedi 29 décembre à Lomé avec les différentes équipes de campagne de la commune d'Aflao-Gakli.

fete mfu2.jpg

Il s'agit d'une rencontre de remerciement des militants de toutes les équipes de campagne de la commune dans une ambiance festive. La militante Kayi Lawson de la liste Unir Grand-Lomé a exprimé toute sa gratitude et sa reconnaissance à tous ceux qui ont aidé les candidats Unir dans cette campagne électorale dans le Grand-Lomé.

fete mfu6.jpg

fete mfu5.jpg

« J'ai rassemblé tous ceux qui m'ont aidé au cours de cette campagne, non pas pour fêter la victoire, mais pour leur dire déjà un sincère merci de m'avoir aidé au cours de cette campagne. Ils étaient autour de moi, ils m'ont aidé dans les meetings, dans les caravanes, à coller les affiches, à nous suivre un peu partout. J'ai voulu les remercier infiniment pour cet accompagnement et c'est grâce à eux qu'on a pu avoir la victoire dans notre commune d'Afla-Gakli », a déclaré la nouvelle élue pour qui « c'est au parti Unir de décider qui va siéger ou pas à l'Assemblée nationale ». Pour elle, l'essentiel c'est d'avoir remporté une grande victoire au nom de Unir.

À l'orée de la nouvelle année 2019, la militante Kayi Lawson, Déléguée nationale du Mouvement des femmes Unir (MFU) a souhaité des vœux de paix pour la population togolaise, de prospérité et de stabilité dans notre pays, car selon elle, sans la stabilité et la paix, rien ne marche dans un pays.