C’est la saison des bonnes moissons pour le Togo. Le Togo a été élu membre du Comité intergouvernemental lors de la 7ème réunion de l’Assemblée Générale de la Convention de l’Unesco pour le patrimoine Culturel Immatériel tenu du 04 au 06 juin à Paris en France.

Durant les 4 ans que le Togo va siéger au sein de Comité intergouvernemental du patrimoine Immatériel de l’Unesco pour le compte du continent africain, il devra œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et veiller au respect du patrimoine culturel immatériel des communautés, des groupes et individus concernés.

Ratifiée par 168 pays, la convention de l’Unesco pour le patrimoine culturel immatériel est consacrée  principalement aux traditions et expressions orales, aux pratiques artisanales et sociales ainsi qu’aux rituels et évènements festifs.

L’élection du Togo à cette instance mondiale de la culture a été possible grâce à la diplomatie agissante entreprise par les premiers dirigeants du pays ces (5) cinq dernières années.

www.unir.tg

Le Chef du gouvernement togolais, Dr Komi Sélom Klassou a échangé ce lundi 18 juin 2018, avec une délégation de la Banque Mondiale, conduite par son Directeur des opérations, Pierre Laporte.

Cette audience a permis à la délégation de faire le point sur les préparatifs de la journée portes ouvertes de la Banque Mondiale que le Togo va abriter demain mardi.

« C’est une visite de courtoisie auprès de monsieur le premier ministre. Nous avons profité pour lui faire le compte rendu des préparatifs. Nous avons discuté des préparatifs pour une journée  portes ouvertes  qui aura lieu demain », a indiqué M. Pierre Laporte.

Pour lui, cette journée sera une occasion pour les visiteurs « d’apprécier les initiatives et les projets de la Banque mondiale au Togo pour accompagner les politiques de développement ».

Cette journée portes ouvertes se tiendra au bureau de la Banque Mondiale.

www.unir.tg

L'opposition togolaise vient une fois encore d'enregistrer un échec cuisant. Son appel à l'opération Togo mort n'a pas été suivi et a fait flop ce lundi 18 juin 2018 à Lomé et à l'intérieur du pays.

Ce lundi, le Togo s'est réveillé normalement comme tous les lundis d'ailleurs. Les populations sont allées à leur travail respectif. Une manière de dire que le Togo est plus vivant que jamais.

tgm1.jpg

Que ce soit à Bè, Akodessewa, Baguida, Zanguera, Kodjoviakopé, Nyékonakpoé, Djidjolé, Totsi, Carrefour GTA, Agbalépédogan, ou encore Agoé-Nyivé et Deckon, le constat est clair depuis 8h : les boutiques sont ouvertes, les activités se déroulent normalement comme d'habitude. La circulation est aussi normale dans la ville et dense à certains grands carrefours comme GTA et Deckon.

« Moi je suis vendeur de portables et accessoires informatiques au Carrefour Deckon, j'ai ouvert ma boutique ce lundi 18 juin malgré le Togo mort. Moi je ne suis pas politique, je suis un commerçant et donc je dois faire tourner mon entreprise pour payer les salaires des jeunes qui vendent avec moi ici et subvenir aux besoins de ma famille. Moi je n'ai pas observé Togo mort », a déclaré koffa Nyavédzi rencontré à Deckon dans sa boutique.

tgm2.jpg

« Moi je suis taximan à Kpogan, ce lundi je suis sorti avec mon taxi pour travailler malgré Togo mort. C'est une affaire des politiciens et moi ça ne me concerne pas du tout. Je travaille pour nourrir ma petite famille. C'est avec ce taxi que j'ai construit ma maison ici à Kpogan », nous a confié  Albert Lawson-Drackey.

Les Togolais dans leur ensemble ont dit non à l'opération Togo mort de ce lundi 18 juin 2018 lancée par la coalition des 14 partis politiques de l'opposition.

www.unir.tg

Le Mouvement des Femmes Unir (MFU) a entamé ce dimanche 17 juin 2018, une tournée d'échanges et de partages avec les femmes sur leur implication dans le processus de décentralisation en cours ainsi que leur participation à la gouvernance publique. Le bureau national du MFU était dans la commune de Togblécopé dans la préfecture d'Agoè-Nyivé.

mfu tog4.jpg

La rencontre a permis à la Déléguée Nationale du MFU, la militante Raymonde Kayi Lawson de Souza et à sa délégation d'échanger avec les femmes de Togblécopé sur la politique du Chef de l'État Faure Essozimna Gnassingbé, Président du parti Unir en matière de promotion de la femme. Occasion aussi de procéder à la restitution du thème du 8 mars 2018 : « Femme Unir, engage-toi dans le processus de décentralisation, participation des femmes à la gouvernance publique ».

mfu tog3.jpg

Dans sa présentation, la Déléguée communale MFU chargée des femmes, la militante Pissaluwè Tchédré a rappelé l'importance d'impliquer les femmes dans le processus de décentralisation pour susciter des candidatures féminines lors des prochaines élections locales. Elle a invité ses sœurs à participer aussi à la gouvernance publique dans leurs milieux respectifs. « Les femmes de Togblécopé sont prêtes pour s'impliquer dans les activités politiques. Les échéances qu'on a annoncées, nous sommes prêtes à postuler à des postes. Le Président de la République ne cesse de nous exhorter à nous impliquer davantage dans la vie politique. Donc les femmes de Togblécopé ne vont pas attendre pour être les dernières. Nous sommes prêtes », a déclaré la militante Pissaluwè Tchédré.

mfu tog1.jpg

« Unir est l'un des premiers partis politiques à avoir mis en place le mouvement des femmes, pour expliquer le désir du Président de la République de retrouver les femmes à tous les niveaux de responsabilité. Nous sommes là ici avec les femmes de Togblécopé pour parler de la décentralisation et de l'implication de la femme dans la vie politique togolaise. Et nous avons débuté par Togblécopé parce que les femmes ici étaient déjà prêtes même avant notre arrivée », a déclaré la Déléguée Nationale du MFU, la militante Raymonde Kayi Lawson de Souza.

mfu tog5.jpg

Des séances de questions réponses ont mis fin aux échanges dans une ambiance de convivialité. La tournée va se poursuivre dans d'autres localités à travers tout le pays.

www.unir.tg

Le Mouvement des Femmes Unir (MFU) dans un message dit non à l'opération « Togo mort » lancée par la coalition de l'opposition ce lundi 18 juin 2018. Le MFU appelle les vaillantes femmes togolaises à vaquer librement à leurs occupations comme d'habitude.

« Des marches de protestation, de colère, de dernier avertissement à l'opération dos tourné à la mer en passant par des vacarmes, ils sont arrivés aujourd'hui à l'opération Togo mort. Militantes convaincues de notre grand parti Unir, ne cédons pas au chantage », lit-on dans le message de la militante Raymonde Kayi Lawson de Souza, Déléguée Nationale du MFU. Pour les femmes Unir, le travail libère l'homme et permet de bâtir sa nation comme le recommande la devise du Togo, « Travail, Liberté, Patrie ».

kayi.jpg

« À Unir, nous disons non à la paresse. A Unir, nous disons non à la nonchalance. A Unir, nous disons non à l'oisiveté. C'est pour cela que ce lundi 18 juin, nous irons vaquer à nos occupations habituelles, c'est un lundi comme les autres », poursuit la Déléguée Nationale du MFU avant de conclure : « Pour nous, le Togo est cher, une nation bénie de Dieu. Il n'est pas mort notre cher Togo ; prouvons-le à ces traitres, à ces assoiffés de pouvoir que notre Togo vit et vivra toujours en ouvrant nos magasins ce lundi, en allant au marché, au champ, à la rivière, au service, partout où nos pas ont l'habitude de fouler sans crainte ni inquiétude ».

Il est du devoir de tout citoyen de contribuer à la construction de son pays dans le calme et la sérénité. Sortons tous ce lundi comme d'habitude pour vaquer librement à nos occupations car c'est un jour ouvré comme les autres jours.

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a présidé ce jeudi 14 juin 2018 dans l’après-midi, la cérémonie inaugurale du nouveau siège de l’Assemblée Nationale à Lomé.

AN2.jpg

Cette cérémonie intervient 10 jours après la signature de l’Acte de remise-réception de l’infrastructure entre Dama Dramani et Liu Yuxi, respectivement Président de l’Assemblée Nationale et Ambassadeur de Chine au Togo.

AN8.jpg

Financé par la République Populaire de Chine à hauteur de 10,26 milliards de FCFA, cet imposant bâtiment érigé non loin de la Présidence de la République servira désormais de siège pour les parlementaires togolais.

AN5.jpg

AN6.jpg

Construit sur une superficie de 89 610 m², ce nouveau siège de l’Assemblée Nationale haut de ses  22,4 mètres est composé d’une salle de 266 places pour les séances plénière, des bureaux pour députés ainsi que des salles de conférence et des bureaux pour le personnel.

AN7.jpg

La construction de ce parlement par la Chine est un témoignage éloquent des excellentes relations que le Togo entretient avec cette nation. Relations que les différents intervenant notamment, le Ministre des Infrastructures et des Transports Ninsao Gnofam, l’Ambassadeur de Chine au Togo Liu Yuxi et le Président de l’Assemblée Nationale Dama Dramani n’ont pas manqué de saluer dans leurs interventions respectives.

AN3.jpg

Dans le prolongement des activités commémoratives du 52ème anniversaire de Faure Gnassingbé,  président national du parti Union pour la République (UNIR), le bureau du Mouvement des Jeunes Unir (MJU) a échangé ce mercredi 13 juin 2018, avec les jeunes du canton de Noèpé dans la préfecture de l'Avé (27Km à l’ouest de Lomé).

noepé3.jpg

Premier du genre dans cette localité, la rencontre de ce jour a permis aux délégués du MJU de recueillir les avis et préoccupations de la jeunesse de Noèpé et de ses environs.

noepé6.jpg

La déléguée nationale adjointe du MJU, la militante Mazamesso Assih et sa suite ont véhiculé des messages d'espoir et d'espérance à la jeunesse de cette localité.

noepé2.jpg

Elle a également rappelé aux participants que la jeunesse togolaise est au cœur des préoccupations du Président de la République Faure Gnassingbé. Et cette volonté s'est traduite par plusieurs actions notamment l'octroi d'un quota de 20℅ des marchés publics aux jeunes et aux femmes entrepreneurs.

À l'issue de la rencontre, la Déléguée Nationale Adjointe a laissé entendre qu'une formation professionnelle sur l'insertion sociale et économique des jeunes filles aura lieu la semaine prochaine à Noèpé.