Les premiers responsables de la coordination UNIR de la préfecture des Lacs ont organisé une tournée de sensibilisation et d’information dans les différents cantons de la préfecture des Lacs du 18 novembre au 9 décembre 2017.

Conduite par le point focal UNIR Lacs, Latévi Lawson-Body, la délégation est allée rencontrer les militants et sympathisants du parti UNIR pour leur apporter le message de paix, de tolérance que le chef de l’Etat Faure Gnassingbé ne cesse de prôner.

Cette tournée a permis au point focal UNIR Lacs et à sa suite de restituer aux membres des bureaux de base, les grandes décisions issues du Congrès Statutaire du parti UNIR qui s’est tenu les 28 et 29 octobre derniers à Tsévié.

Dans tous les cantons où ils sont passés, ils ont tenu à éclairer la lanterne des militants et des membres du bureau de base sur la situation sociopolitique que connait le Togo depuis plus de trois mois. La délégation a tenu également à leur faire comprendre les enjeux des différentes échéances électorales qui se profilent à l’horizon notamment les locales et les législatives.

Les membres des bureaux de bases ont salué cette tournée de la coordination des Lacs qui leur a permis de s’imprégner de ce qui se fait au sommet du Parti.

Ils ont réitéré leur engagement à tout mettre en œuvre pour remporter les plus grandes victoires lors des joutes électorales en 2018.

Le point focal Unir Lacs a demandé aux militants de ne pas céder à la panique et aux provocations de tout genre. Il les a exhorté à continuer par œuvrer partout où ils se trouvent pour accompagner le président fondateur du parti Union pour la République, Faure Gnassingbé dans sa politique de paix et de développement.

www.unir.tg

Aussitôt après le congrès constitutif du Mouvement des Jeunes UNIR à Dapaong, une cinquantaine de jeunes militants et sympathisants du parti Union pour la République du canton de Siou dans la préfecture de Doufelgou (400Km  environ de Lomé) s’est retrouvée ce samedi 09 décembre à Siou pour réfléchir sur l’avenir de leur parti.

La rencontre de Siou a permis à ces jeunes militants d’UNIR de créer l’Association des Jeunes UNIR de Siou (AJUS) et de procéder à l’élection des 13 membres du bureau.

Comment accompagner la politique du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ? Quels sont les défis et les problèmes auxquels la jeunesse de Siou est confrontée ?  Ce sont entre autres les sujets sur lesquels les jeunes ont planché lors de cette rencontre.

Jean Claude Fintakpa-Lamega et Samari Tandjome sont respectivement président et 1er vice-président de cette association de la mouvance présidentielle.

A en croire Jean Claude Fintakpa- Lamega, président de l’AJUS, cette association vise essentiellement à réunir les jeunes des 14 villages du canton de Siou autour des idéaux et des valeurs de paix que prône le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

« Nous voulons véhiculer partout le message de paix que ne cesse de prôner notre président SEM Faure Gnassingbé car c’est dans la paix que nous pouvons construire ce pays qui est notre bien commun », a-t-il déclaré en substance.

Pour rassembler la jeunesse de Siou autour des valeurs et des convictions de l’AJUS, les premiers responsables prévoient organiser dans les jours à venir un tournoi de football dénommé « Le tournoi de la paix ». Ce tournoi regroupera 14 équipes et la finale se disputera le 29 décembre prochain à Siou.

www.unir.tg

L’annonce de nouvelles mesures d’apaisement prises par le gouvernement le 07 décembre dernier lors d’une conférence de presse, a conduit vendredi à la libération des deux imams arrêtés à Sokodé et à Bafilo pour incitation à la violence.

A cet effet, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est officiellement prononcé sur la question en appelant les acteurs politiques togolais à un dialogue pour sortir le Togo de l’impasse.

«  J’invite tous les acteurs politiques de toutes obédiences à un sursaut national qui permettra aux différentes composantes de se retrouver autour d’une table », a déclaré Faure Gnassingbé avant d’ajouter que « l’une de nos plus grandes qualités, sur la terre de nos aïeux, reste le dialogue. Je vous invite donc à un dialogue au Togo ».

Il a souhaité que ces mesures d’apaisement décidées par le gouvernement puissent permettre l’instauration d’un climat de décrispation dans le pays.

« Puissent les mesures d’apaisement et le climat de décrispation créés par le Gouvernement constituer des bases solides pour des discussions sincères et  fécondes », a-t-il ajouté.

Le gouvernement togolais s’active depuis plusieurs semaines avec les Chefs d’Etats ghanéen et guinéen pour amener les différentes parties à s’assoir autour d’une table pour dialoguer.

www.unir.tg

Le 1er Congrès Constitutif du Mouvement des Jeunes UNIR (MJU) s’est achevé ce vendredi 8 décembre à Dapaong par la mise en place d’un bureau national de 13 membres et l’adoption d’un Règlement Intérieur.

Le bureau national qui vient d’être porté sur les fonts baptismaux a pour objectif de mobiliser, d’encadrer et de former les jeunes de la mouvance présidentielle aux idéaux de paix, de tolérance et de citoyenneté pour un développement harmonieux et durable du Togo.

Est membre du Mouvement des jeunes Unir, toutes personnes dont l’âge est compris entre 18 et 46 ans.

Pour  le vice-président UNIR Région des Savanes, El Hadj Taïrou Bagbiègue, représentant du président fondateur, Faure Gnassingbé, la mise en place d’un nouveau bureau national du MJU est l’une des recommandations du Congrès statutaire du parti UNIR qui s’est tenu les 28 et 29 octobre à Tsévié.

Il a ensuite félicité le nouveau bureau pour la confiance placée en eux par les militants de leur parti.

« Nous vous en appelons au sens du travail bien fait et dans l’assiduité, de chacune d’entre vous, en organisant souvent des rencontres d’échanges qui permettent de partager les expériences, en restant ouverts aux critiques, en apprenants des erreurs des autres » a-t-il déclaré.

Le nouveau délégué national du MJU, Malik Kanka Natchaba a remercié tous les congressistes pour la confiance qu’ils ont en lui en plaçant leur choix sur sa modeste personne. Il promet au nom de toute son équipe d’œuvrer pour l’atteinte des objectifs qui leurs sont assignés.

«  Je voudrais vous rassurer de mon entière disponibilité, sous le regard bienveillant et visionnaire de notre Président et de tous les membres du bureau de notre Parti, à mettre tout en œuvre pour l’implantation adéquate de toute l’architecture du Mouvement des Jeunes UNIR dans tous les maillons », a indiqué Malik Kanka Natchaba.

cloture1.jpg

Voici la liste des membres du bureau national du Mouvement des Jeunes UNIR (MJU).

  1. Délégué national : Kanka-Malik NATCHABA
  2. Déléguée nationale adjointe : Mazamesso ASSIH
  3. Délégué chargé de la coordination des sections préfectorales : Mey GNASSINGBE
  4. Trésorier général : Kovi Akoété ADANBOUNOU
  5. Trésorière générale adjointe : Assana KPABOU
  6. Délégué chargé de la mobilisation des affaires électorales : Noel DE POUKN
  7. Délégué chargé de la mobilisation des affaires électorales adjoint : Sampo ALANDJA
  8. Délégué chargé de l’organisation : Dr Dametoti BARITSE
  9. Délégué chargé de l’organisation adjoint : Hèzou PASSIWE
  10. Délégué chargé de la communication et de l’information : N’Tegbhin NAMODO
  11. Déléguée chargée des affaires associatives et culturelles: Clarisse GANDE
  12. Déléguée chargée du genre, de la formation politique et civique : Juliette YABI
  13. Délégué aux affaires sociopolitiques chargé du bien-être des jeunes : Coco AKPATSE

Une semaine après le Congrès Constitutif du Mouvement des Femmes du parti Union pour la République (MFU), c’est au tour des jeunes militants et sympathisants de ce même parti de tenir leur Congrès Constitutif à Dapaong (655 Km de Lomé) dans la Région Savanes.

jeunes4.jpg

Lancé officiellement par le vice-président de la Région des Savanes, El Hadj Taïrou Bagbiègue, au nom du Président Fondateur, Faure Gnassingbé, ce congrès réunit plus 700 jeunes composés d’hommes et de femmes venus de différentes préfectures du Togo.

jeunes3.jpg

Placé sous le thème « Jeunes Unir mobilisés et engagés pour un développement durable », le premier congrès constitutif des jeunes devra permettre à ces derniers de mettre en place des organes et instances qui doivent régenter la vie de leur mouvement sur les trois prochaines années.

Dans son allocution d’ouverture, le vice-président de la Région des Savanes, Taïrou Bagbiègue a souligné l’importance que le président Faure Gnassingbé accorde à la jeunesse togolaise dans sa politique de développement. Il a par ailleurs demandé à cette jeunesse de rester humble, loyale et mobilisés derrière le Président Fondateur Faure Gnassingbé dans l’atteinte de ses objectifs et de la mise en œuvre de sa politique.

«  Je vous exhorte à rester mobilisés, à vous organiser et à vous engager face aux défis et enjeux que vous aurez à relever pour le développement harmonieux et durable de notre pays. J’ai la conviction profonde que la clé de l’essor de notre pays se trouve en vous, la jeunesse », a-t-il indiqué.

jeune2.jpg

Les congressistes sont actuellement en séance de travail dans les différentes commissions.

La séance de clôture est prévue pour 13h, à l’issue de laquelle le bureau national du Mouvement des Jeunes UNIR sera connu.

www.unir.tg

Le gouvernement togolais a rencontré ce jeudi 07 décembre la presse nationale et internationale autour d’une conférence de presse à Lomé.
Représenté par les ministres Yark Damehane de la Sécurité, Gilbert Bawara de la Fonction Publique, Pius Agbetomey de la Justice et Payadowa Boukpessi de l’Administration territoriale, le gouvernement a tenu à éclairer l’opinion nationale et internationale sur la situation sociopolitique qui prévaut au Togo depuis plus de 3 mois et les mesures prises pour apaiser les tensions afin d’ouvrir un cadre de dialogue et de concertation.
A travers une longue déclaration lue par Gilbert Bawara, ministre de la Fonction Publique, le gouvernement est largement revenu entre autres sur les mesures d’apaisements annoncées en novembre dernier dans le souci de décrisper l’atmosphère sociopolitique et de préparer les esprits à aller au dialogue.
A cet effet, le gouvernement précise que des mesures « supplémentaires » sont en cours afin de permettre aux autres personnes arrêtées de recouvrer la liberté. C’est le cas des imams Hassan Djobo Mollah.
En ce qui concerne les villes de l’intérieur du pays notamment Sokodé, Bafilo, et Mango où les manifestations publiques sont interdites depuis un temps, le gouvernement annonce sa disponibilité  « à étudier avec les partis politiques, les conditions et les modalités pouvant permettre une reprise progressive » des manifestations dans ces villes. 
« Toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour permettre le démarrage du dialogue politique. Le gouvernement demeure constamment à l’écoute de ses concitoyens pour préserver la paix, la cohésion nationale dans la recherche des solutions durables », précise le communiqué.
Le gouvernement lance un appel patriotique à tous les acteurs politiques, aux organisations de la société civile et aux autorités religieuses et traditionnelles afin que chacun puisse contribuer aux efforts d’apaisement et de décrispation en cours. 
« Le gouvernement continuera de manifester sa volonté d’ouverture et d’apaisement pour favoriser une normalisation complète de la situation sociopolitique dans notre pays », a précisé Gilbert Bawara.
Il a par ailleurs exhorté les partis politiques à œuvrer pour un heureux aboutissement du dialogue. 
Des invitations seront adressées aux responsables des partis politiques pour les convier à des consultations afin de recueillir leurs suggestions concernant le format et les modalités du dialogue.
 

Le ministre en charge de la Communication, Guy Madjé Lorenzo et l’Ambassadeur de Chine au Togo, Liu Yuxi ont procédé ce mercredi 06 décembre 2017 au lancement des travaux  du projet de rénovation des installations publiques de radiodiffusion et de télévision au Togo.

Le coup de pioche exécuté par ces deux personnalités marque le démarrage des travaux de ce projet qui va durer 24 mois.

unir.jpg

Financée à hauteur de 3 milliards 336 millions par la république  populaire de Chine, la construction de ce joyau va s’étendre sur une superficie de plus 1000 m2.

Cet auditorium de la TVT et Radio Lomé sera doté d’un studio complet avec un étage, des salles techniques telles que le plateau de tournage, la salle de montage, le studio d’enregistrement, le studio de radiodiffusion et la régie  de diffusion. 

Ce projet devra favoriser la modernisation et l’amélioration de la qualité des images et des signaux, pour ainsi  pallier aux interminables problèmes techniques de ces deux médias d’Etat dont les installations datent de plus de 30 ans.

« Je suis convaincu que ce projet, nouveau fruit témoignant, parmi tant d’autres, de l’amitié sincère entre nos deux pays frères, promouvra le développement de la technologie de communication togolaise et approfondira la coopération amicale sino-togolaise correspondant aux intérêts et à l’aspiration commune de nos deux peuples », a déclaré Liu Yuxi, Ambassadeur de Chine au Togo.

Pour Guy Madjé Lorenzo, Ministre en charge de la Communication, ce projet s’inscrit dans la modernisation des infrastructures de tous les secteurs d’activités engagée par le Président de la République Faure Gnassingbé.

« Ce projet a pour objectif d’offrir des meilleures conditions matérielles et techniques de travail au personnel des deux organes bénéficiaires TVT et Radio Lomé. Il intervient dans un contexte où l’Etat Togolais s’est résolument engagé dans un vaste processus de modernisation de l’ensemble des secteurs d’activités dont notamment la communication et l’audiovisuel », a-t-il indiqué.

IMG_0265 copie.jpg

www.unir.tg

Le président de la République Faure Gnassingbé a posé ce mardi 5 décembre, la première pierre de l’Institut de Formation pour l’Agro-développement (IFAD) à Elavagnon dans la préfecture de l’Est-Mono.

La préfecture de l’Est-Mono située à 160 km de Lomé va abriter le tout premier Institut de Formation en Agro-Développement de la sous-région ouest africaine.

Cette visite du Chef de l’Etat dans cette localité marque le démarrage des travaux de construction d’un institut spécialisé dans la formation des entrepreneurs en aquaculture

« L’éducation reste un impératif pour l’édification. Mieux, l’enseignement technique demeure l’une des clés de voûte de l’entreprenariat », a indiqué Faure Gnassingbé sur son compte Tweetter.

Ce complexe qui sera construit sur une superficie de 67hectares accueillera des jeunes pour des formations en aquaculture.

Il sera doté d’un bloc administratif et pédagogique, une écloserie, une unité de production d’aliments pour poissons et des ateliers de transformation. Des bassins piscicoles, un barrage de 2 ha, un internat et un restaurant sont également prévus.

L’IFAD vise essentiellement à travers des formations diplômantes et des stages de perfectionnement, à doter le pays d’une main d’œuvre qualifiée pour assurer le développement du secteur de l’élevage des poissons au Togo.

Ce projet s’inscrit dans la droite ligne du mandat social du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé en cours à travers la rénovation des filières de formation de l’enseignement technique.

Les cours dans cet institut devront commencer en 2018, à la  rentrée scolaire prochaine.

www.unir.tg

Cinq ans (2012-2017) après sa mise en œuvre au Togo, le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) est arrivé à son terme le 1er décembre dernier.

Entre 2012-2017, le PDCplus a permis sur cette période de créer 346 micro-projets d’infrastructures sociocommunautaires, 208 micro-projets d’activités génératrices de revenus accompagnés, 12 754 emplois temporaires créés pour la réalisation de 154 ouvrages et 89 867 écoliers nourris dans 305 écoles grâce aux  cantines scolaires.

Ces réalisations ont permis, selon la Coordonnatrice du PDCplus, Ayawavi Agboka-Abalo « de sauver des vies, d’améliorer les conditions de vie des populations, d’impulser le développement à la base mais surtout réduire la pauvreté au sein des communautés vulnérables » a-t-elle déclaré.

Lors de la cérémonie marquant la fin du PDCplus le vendredi dernier, la représentante de la Banque Mondiale au Togo, Mme Joëlle Businger a annoncé le financement de deux projets sociaux à  hauteur de 24 milliards de FCFA.

Ce financement devra permettre de consolider les acquis de PDCplus pour faciliter l’accès des populations aux services sociaux de bases et lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes.

www.unir.tg

La 3ème édition de Kara Music Award a tenu toutes ses promesses le samedi dernier au palais des congrès de Kara.

« Des vertus de la paix », c’est le thème retenu pour cette 3ème édition qui a connu la participation de plusieurs autorités politiques, administratives et militaires de la préfecture de la Kozah et de ses environs. Le ministre en charge de la culture, Guy Madjé Lorenzo a aussi pris part à cet évènement.

Vêtus tous de blanc, les vaillantes et valeureuses populations de la Kara ont pris d’assaut le palais des congrès de ladite localité pour témoigner leur accord à la politique et aux idéaux de paix que le président de la République Faure Gnassingbé ne cesse de prôner.

kozah3.jpg

Pour Mohamed Sarko, chargé à l’organisation, cette rencontre a connu une pleine réussite.  Du jamais vu depuis  la 1ère édition, Kara Music Aword n’a connu un tel engouement. Et cela témoignage, selon lui, sans doute de l’attachement de la jeunesse de la Kozah aux valeurs de paix et de tolérance.

Le ministre en charge de la Culture, Guy Madjé Lorenzo a pour sa part, félicité le comité d’organisation pour cette rencontre qui valorise la jeunesse de la Kozah. Il a par ailleurs appelé les jeunes de cette région à être des artisans de paix dans leur activité quotidienne.

kozah2.jpg

Kara Music Awards est un évènement culturel qui récompense les meilleurs acteurs de la scène musicale de la partie septentrionale  du Togo.  Le rendez-vous est pris le 1er samedi du mois de décembre 2018 pour la 4ème édition.

www.unir.tg

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI