Lomé la capitale du Togo va abriter dès demain samedi 14 avril 2018, un Sommet extraordinaire des Chefs d’Etats et de gouvernements de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui va durer deux jours.

A l’initiative du Chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO, cette rencontre de haut niveau permettra aux dirigeants des pays membres de cette organisation sous-régionale de se pencher sur la crise sociopolitique qui prévaut actuellement en Guinée Bissau et de faire un état des lieux sur la mise en œuvre des différents accords.

Les questions d’ordre sociopolitique dans plusieurs pays de la sous-région ouest africaine seront également abordées.

Cette rencontre de Lomé fait suite à une visite de travail que le Chef de la diplomatie togolais, prof Robert Dussey a effectué mercredi dernier à Bissau.

Depuis l’éclatement de cette crise politique en Guinée Bissau, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est véritablement impliqué dans sa résolution. Il a, dans ce cadre, rencontré à plusieurs reprises le Président Bissau-guinéen José Mario Vaz et plusieurs acteurs politiques de ce pays.

www.unir.tg

Le Chef du gouvernement togolais Sélom Komi Klassou a procédé jeudi 12 avril 2018, au lancement officiel des travaux de la 13ème réunion du Bureau de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie  (CONFEJES) à Lomé.

Durant deux jours de travaux,  les experts et les ministres en charge de la jeunesse et des Sports de l’espace francophone vont plancher sur le thème « Jeunesse et sport : quelle contribution dans la lutte contre le radicalisme, l’immigration clandestine et l’extrémisme violent, pour le vivre ensemble à l’orée du cinquantenaire de notre institution commune ».

confeges6.jpg

Face à la montée du populisme et du terrorisme dont les conséquences n’épargnent aucun pays sur le continent, les pays membres de la CONFEJES, entendent à travers ce thème mener des réflexions approfondies qui devront éventuellement déboucher sur l’élaboration des politiques sportives au profit des jeunes afin d’apporter des réponses idoines et durables à la problématique de l’emploi des jeunes, de la pauvreté et de l’immigration clandestine.

Le sport, au-delà d’être une discipline sportive, est utilisé par  la CONFEJES pour réunir les jeunes autour des idéaux de paix, de stabilité et de développement économique.

Le premier Ministre du Togo Sélom Komi Klassou a invité les participants à cette 13ème réunion ministérielle de la CONFEJES à avoir des discussions fructueuses qui permettront essentiellement aux pays membres de cette organisation de mettre en place des politiques de développement et économiques pour encourager les initiatives privées et entrepreneuriales.

confeges5.jpg

« Cela permettra à cette jeunesse de consacrer son potentiel, son dynamisme et son intelligence au développement économiques et social de nos pays plutôt que de se lancer, au péril de leurs vies, dans des aventures aux issues incertaines mais de toute évidence mortifères », a – t-il lancé.

Selon le Secrétaire Général de la CONFESES, Bouramah ALI Harouna, cette rencontre a également pour mission  d’évaluer la programmation quadriennale 2015-2018, d’entrevoir les projections et les orientations de la future programmation 2019-2022.

confeges3.jpg

Créée en 1969, la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs au sein de l’espace francophone. L’une de ses principales missions est de mobiliser les pays, les ressources et les énergies dans une perspective de concertation afin de promouvoir la participation et l’insertion des jeunes au sein de la société.

confeges1.jpg

www.unir.tg

Le ministre togolais de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative, Gilbert Bawara était à la tête de la délégation officielle qui a rencontré lundi 09 avril 2018, le président sénégalais Macky Sall.

Cette délégation est composée de Payadowa Boukpessi, Ministre en charge de l’Administration Territoriale et de Mme Reckya Madougou, Conseillère spéciale du Chef de l’Etat togolais.

Les émissaires de l’Etat togolais étaient porteurs d’un message du président Faure Essozimna Gnassingbé à son homologue sénégalais.

Le renforcement de l’intégration sous régionale et la consolidation des efforts de paix et de stabilité  ont été au centre des échanges, précise le service de Communication de la présidence du Sénégal.

www.unir.tg

Les militants et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR) ont observé ce samedi 7 avril 2018, l’opération de salubrité publique « Togo Propre » sur toute l’étendue du territoire national. A Lomé, les membres du bureau national du Parti et les responsables des mouvements des sages, des femmes et des jeunes ont donné le ton à l’opération.

tg propre2.jpg

Cette opération de salubrité publique des militants et sympathisants du parti Unir s’inscrit dans le cadre de la célébration du 6è anniversaire du Parti le 14 avril prochain. Les militants se sont mobilisés en grand nombre pour rendre propre notre environnement.

Munis de balais, râteaux, coupe-coupe, houes et brouettes, les membres du bureau national et les responsables des mouvements ont balayé les alentours de plusieurs édifices publics de la capitale. Le Secrétaire Exécutif, le militant Atcholi Aklesso et le Délégué National du Mouvement des Sages Unir, le militant Charles Kondi Agba accompagnés d’autres responsables du Parti ont mis au propre le boulevard  d’Agoè Assiyéyé et le carrefour « deux lions ».