Les clubs de première division ont disputé ce mercredi 29 novembre la troisième journée du  championnat national de D1. Au total, 17 buts ont été marqués sur les différents stades à travers tout le pays. 
Le champion en titre, l'As Togo Port enregistre sa deuxième victoire de la saison en battant Foadan de Dapaong par 2 buts à 0. De son côté, le leader Sèmassi de Sokodé écrase le promu Espoir FC de Tsévié par 3 buts à 0, confortant ainsi son fauteuil de leader. 
Asko de Kara enregistre sa première victoire de la saison dans le derby qui l'opposait à l'Asck sur la petite marque de 1 but à 0. L'autre derby de la journée a été remporté par Gomido 3 buts à 0 face à Kotoko de Lavié.

Tous les résultats et le classement provisoire 
??CHAMPIONNAT NATIONAL DE FOOTBALL DE PREMIÈRE DIVISION 3e Journée Mercredi 29 nov 2017

*RÉSULTATS* 
GOMIDO vs KOTOKO 3-0
SEMASSI vs ESPOIR  3-0
KOROKI vs ANGES 2-0
GBIKINTvsMARANAT 1-1
AGAZA vs UNISPORT 1-0
ASKO vs ASCK 1-0
TG PORT vs FOADAN 2-0
KOROKI vs ANGES 2-0
DYTO vs AS OTR 1-0

*CLASSEMENT*

1-SEMASSI  9PTS+7
2-KOROKI  7PTS+3
3-DYTO  7PTS+2
4-TG PORT  6PTS+4
5- AGAZA 6PTS+1
6- GBIKINTI  5PTS+2
7- ASCK 4PTS+2
8-GOMIDO  4PTS+2
9- AS OTR 4PTS+0
10-ASKO  4PTS+0
11-ESPOIR  3PTS-4
12-ANGES  3PTS-4
13-MARANATHA  1PT-3
14-FOADAN  1PT-3
15-UNISPORT  1PT-4
16-KOTOKO  1PT-4

www.unir.tg 

En marge du 5ème Sommet Union Africaine – Union Européenne qui s’est ouvert ce mercredi 29 novembre à Abidjan dans la capitale économique ivoirienne, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé  a reçu en audience le Premier Ministre belge, Charles Michel.

Faure Gnassingbé et Charles Michel ont eu des échanges fructueux et constructifs.

En une heure d’entretien environ, les deux personnalités ont passé en revue le partenariat Europe-Afrique et les relations bilatérales que la Belgique entretient avec le Togo.

« Avec lui, nous avons échangé sur le partenariat Europe-Afrique, l’interaction des ensembles sous-régionaux sur les questions de développement », a déclaré Faure Gnassingbé à la fin de l’entretien.

La Belgique accompagne depuis quelques années le Togo dans plusieurs projets.

En Avril dernier, une importante délégation d’opérateurs économiques conduite par Madame Cécile Jodogne, Secrétaire d’Etat, chargée du Commerce extérieur de Belgique, a séjourné au Togo. Quelques jours avant cette visite, le Togo était le pays invité d’honneur au forum économique ‘’Africa Belgium Week’’.

www.unir.tg 

Le Chef de l’Etat Togolais, Faure Gnassingbé, président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO,  participe ces 29 et 30 novembre 2017 au 5ème Sommet Union Africaine – Union Européenne qui se déroule dans la capitale ivoirienne.

« Heureux de retrouver à Abidjan mes pairs pour le 5ème Sommet Union Africaine – Union Européenne autour de la problématique de la jeunesse qui reste au cœur de nos préoccupations  », a indiqué Faure Gnassingbé sur son compte Tweeter.

« Investir dans la jeunesse pour un avenir durable », c’est au tour de cette thématique que les échanges vont s’articuler.

Durant deux jours, les participants vont plancher sur les défis communs auxquels les deux continents sont confrontés, tels que la paix, la sécurité, la recherche d’une croissance durable inclusive et la création d’emploi pour les jeunes.  

« Réaffirmons-le, la meilleure approche à l’édification d’un monde meilleur est avant tout un investissement structurel et substantiel dans la jeunesse », a précisé Faure Gnassingbé.

L’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action 2014-2017 adopté lors du Sommet de Bruxelles sera également abordée par les participants.

A cette rencontre de haut niveau, 83 Chefs d’Etat et de gouvernement des pays d’Afrique et d’Europe, les représentants des Commissions de l’UA, de l’UE et plusieurs organisations régionales et sous-régionales ainsi que 5302 participants aborderont les questions liées à l’employabilité des jeunes, à la sécurité et aux partenariats entre l’UA et l’UE.

www.unir.tg

Le ministre en charge des Sports, Guy Madjé Lorenzo, a procédé ce mardi 28 novembre à la reddition des comptes de la participation des Eperviers du Togo à la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon. Il a à ses cotés le Col. Guy Akpovy, président de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Dirigé par le cabinet ‘’ International Investement Corporation’’ (IIC) de Mme Nathalie Bitho, l’audit révèle les résultats suivants : la subvention, les dons et les résultats  de la mobilisation des fonds gérés par un Comité de mobilisation sont estimés à  4. 061.000.000 de F CFA. Au même moment, les dépenses validées par l’auditeur s’élèvent à 3.099.000.000 de FCFA.

Le présent rapport note certaines irrégularités constatées dans la gestion de ces fonds.  A en croire Mme Bitho, Gérante de ce cabinet, une somme de 600.488.616 FCFA figurant dans la case n’a pas pu être justifiée. Et ceci serait lié au fait que l’audit de l’IIC a pris en compte les préparatifs de la CAN 2017.

S’agissant du montant injustifié dont parle le cabinet d’audit, Guy Madjé Lorenzo, Ministre en charge des Sports apporte des éclaircissements.

« Ce montant intègre les ristournes que la CAF doit verser à la FTF pour la participation des éperviers. Ceci n’est pas encore versé. Après l’élimination des éperviers, c’est nous qui avons rapatrié nos éperviers à nos frais. Tous ces frais ont été envoyés à la CAF et c’est à cette instance maintenant de nous rembourser, mais jusqu’ici nous n’avons eu aucun retour »,  a-t-il déclaré.

Pour le Col. Guy Akpovy, président de la FTF, cet audit est une bonne chose et ça leur servira  tous de leçons pour corriger les erreurs les jours à venir. « Il y a eu deux volets par rapport à la CAN où on a mobilisé à peu près 900 millions, on a dépensé 700 millions et il reste aujourd’hui 200 millions dans la caisse que tout le monde peut aller vérifier », a-t-il précisé.

Il convient de rappeler que les éperviers du Togo ont été éliminés au premier tour de cette compétition.

www.unir.tg 

Le gouvernement togolais envoie une fois encore des signaux pour l'apaisement dans tout le pays.  A travers un communiqué rendu public le 27 novembre 2017, le gouvernement a décidé de retirer les militaires dans la ville de Sokodé depuis quelques semaines. Cette décision fait suite à la visite du Chef de l'État Faure Essozimna Gnassingbé dans cette ville en proie à la violence lors des récentes manifestations. Une opération dénommée ''Sentinelle'' est mise en place pour sécuriser les personnes et les biens. 
 
Voici l'intégralité de communiqué du gouvernement
COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT
 
A l’issue du lancement par ses soins, des travaux de construction de la Ferme Agricole Moderne Egypto-Togolaise d’Abatchang à Lama-Tessi (préfecture de Tchaoudjo), le Président de la république, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a effectué une visite, le samedi 25 novembre 2017 dans la ville de Sokodé, pour s’entretenir avec les différentes couches sociales représentées par : - les chefs cantons de Tchaoudjo, - les imams de la localité, - les femmes, les jeunes et les cadres de cette préfecture. Faisant suite à cet entretien qui a porté sur les mesures à prendre pour une meilleure normalisation des activités dans la ville de Sokodé, après le renforcement du dispositif sécuritaire mis en place suite aux violences occasionnées par les manifestants de la coalition des quatorze (14) partis politiques d’opposition, violences qui se sont soldées par des pertes en vies humaines de civils et de militaires, le gouvernement prend à compter de ce jour les mesures d’allègement ci-après : -retrait des forces de défense installées à Sokodé ; -mise en place du plan sentinelle comme à Lomé pour renforcer la surveillance des lieux publics et sécuriser les marchés ; Ces mesures d’apaisement viennent compléter la liste de celles qui ont été déjà prises par le gouvernement le 06 novembre 2017 notamment la remise en liberté de quarante deux (42) personnes interpellées, jugées et condamnées par diverses juridictions dans le cadre des manifestations violentes qui se sont déroulées depuis le 19 août 2017.
 
 
Fait à Lomé, le 27 novembre 2017
 
Le Gouvernement.

C’est reparti pour la 14ème Foire Internationale de Lomé. Le Chef du gouvernement Sélom Komi Klassou a lancé officiellement les activités de la Foire lundi 27 novembre 2017 à Lomé.

Placée sous le thème : « le numérique au service des affaires », cette 14ème édition va se dérouler du 24 novembre au 11 décembre 2017.

Durant 18 jours d’expositions et de promotion, les milliers d’opérateurs économiques venus du Bénin, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et plein d’autres pays d’Afrique et d’Europe vont faire la promotion de leurs produits.

Plus de 100.000 exposants et 300.000 visiteurs sont attendus à  ce rendez-vous commercial de Lomé.

En marge des expositions, la foire est meublée par des rencontres B to B, des conférences, des séminaires et autres  tables rondes. Des soirées récréatives sont également prévues avec à l’affiche des artistes de la chanson togolaise et internationale.

Pour cette 14ème édition, une place de choix est accordée aux numériques et aux nouvelles technologiques. A cet effet,  plusieurs start-up vont exposer leurs produits.

Pour la ministre en charge du Commerce, Mme Léguézim Balouki, « le numérique s’invite, non seulement pour permettre à l’acteur économique d’accroitre la rentabilité ou la productivité de son entreprise, mais surtout pour faciliter la vie aux consommateurs ».

Organisée depuis 1985 par le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-LOME) avec l’appui du Ministère de Commerce, la Foire Internationale de Lomé est une plate-forme commerciale où les opérateurs économiques du monde entier s’y retrouvent tous les ans pour faire la promotion de leurs affaires.

www.unir.tg

Les championnats nationaux de 1ère et 2ème division étaient le week-end dernier à leur deuxième journée. Semassi de Sokodé fort de sa victoire 1 contre 2 face à Asko de Kara, prend le fauteuil de leader.

Après leur victoire sur tapis vert lors de la première journée face à Unisport de Kouloundè, les guerriers de Tchaoudjo ont remporté leur première victoire de la saison dimanche sur le terrain de Bassar face aux Kondona de la Kozah  sur la marque de 1 but contre 2. Asko se classe désormais onzième.

De son côté, le champion  en titre l'As Togo Port fait la bonne opération du week-end. Les portuaires ont corrigé Maranatha à domicile sur le score de 1 but contre 3. Même opération à Tsévié, où les lions de Gbikinti de Bassar sont venus à bout    d'Espoir de Tsévié par 0 but contre 2.

A Notsé, les Anges battent à domicile Agaza de Lomé. Match nul et vierge à Dapaong entre Foadan et l'As OTR, même score entre Dyto et Gomido, Kotoko et Koroki font aussi match nul 0 but partout. A Sokodé, Unisport est tenu en échec par l'Asck de Kara 1 but partout.

Tous les résultats et le classement provisoire à l'issue de la 2 ème journée

Anges fc 1 # 0 Agaza

Maranatha 1 # 3 Togo-Port

Asko 1 # 2 Semassi

Foadan 0 # 0 OTR

Dyto 0 # 0 Gomido

Espoir 0 # 2 Gbikinti

Kotoko 0 # 0 Koroki

Unisport 1 # 1 Asck

CLASSEMENT

1-SEMASSI.            6pts+4

2-ASCK.                   4pts+3

3-GBIKINTI.             4pts+2

4-OTR.                      4pts+1

5-KOROKI.               4pts+1

6-DYTO.                    4pts+1

7-TOGO-PORT.         3pts+1

8-AGAZA.                 3pts-0

9-ESPOIR.                 3pts-1

10-ANGES.               3pts-2

11-ASKO.                  1pt-1

12-FOADAN.            1pt-1

13-GOMIDO.             1pt-1

14-KOTOKO.             1pt-1

15-UNISPORT.          1pt-3

16-MARANATHA.    0pt-3

Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé s'est rendu ce samedi 25 novembre dans la ville de Sokodé qui a souffert de violences ces derniers mois. 
''Je me suis rendu dans la ville de Sokodé en vue de m'entretenir avec ses forces vives et constater par moi-même les dégâts subis par les infrastructures '' a déclaré le Chef de l'État. Faure Gnassingbé a échangé avec les femmes et les jeunes de la ville  qu'il a encouragés pour la promotion de la paix et du vivre ensemble. 
Le Président Faure a également écouté les chefs traditionnels de Tchaoudjo ainsi que les imams de la ville. ''J'ai écouté les chefs traditionnels dont la présence responsable et les contributions ne m'ont pas échappé  (...). Mes échanges avec les imams puis avec les cadres ont fini de me rassurer que notre pays reste indivisible'', a conclut Faure Gnassingbé. 
Le Président de la République a sillonné à pieds les artères de la ville de Sokodé pour constater lui-même les dégâts causés dans la ville au cours des différentes manifestations. C'est ainsi qu'il s'est rendu au Commissariat, à la Poste,  à la Caisse Nationale de Securité Sociale (CNSS) et d'autres édifices publics et privés dans une ambiance de convivialité.
 

Le président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a procédé samedi 25 novembre au lancement des travaux de construction de la Ferme Agricole Moderne Egypto-togolaise d’Abatchang (FAMETA) à  Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo.

Financé à plus 1 milliard de F CFA par l’Etat togolais et le Royaume Chérifien, cette ferme ultra moderne s’étend sur une superficie de 150 hectares.

Elle sera dotée d’infrastructures agropastorales, d’aménagements hydro agricoles et d’aquaculture, de zone d’expérimentation et de production végétale.

Des unités de transformations telles que l’huilerie, la fromagerie et la laiterie sont également prévues dans ce projet.

2.jpg

Ce joyau de dernière génération est le fruit des excellentes relations d’amitiés et de coopération que le Togo et la République Arabe d’Egypte entretiennent depuis plusieurs années.

La FAMETA devra permettre de renforcer la recherche agricole, la production agricole et la formation des producteurs.

Pour Mahr El Maghrabi, Directeur Exécutif du projet des fermes d’Egypte, ce projet qui a déjà vu le jour dans ces pays africains  (Zambie, Tanzanie, Zanzibar et Mali) est « une ambition pour l’Egypte d’aider les pays africains à développer leur secteur agricole. Les fermes communes ont pour objectif de renforcer la coopération sud-sud par le transfert de compétences et de technologies ».

La construction de cette ferme fait suite au mémorandum d’entente que les deux pays ont signé en septembre 2015.

3.jpg

 

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a profité de cette visite dans la Région Centrale pour appeler les populations de la préfecture de Tchaoudjo à la retenue car « Il est temps que les choses se normalisent à Sokodé et dans le pays ».

www.unir.tg

Le Chef de la diplomatie Togolaise, le Prof Robert Dussey participe samedi 25 novembre à la 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) à Paris. 
Présidée par  Madagascar, cette conférence de haut niveau se penche sur la thématique  « Les économies nouvelles : économie bleue, économie verte – nouveaux moteurs de création de richesse, d’inclusion sociale et du développement durable »
Les échanges entre les ministres se focalisent principalement sur les questions d’actualité politique et économique. 
Dans son allocution à l’ouverture des travaux, le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey a regretté que son pays le Togo n’ait pas pu abriter cet  évènement. 
« Je prends la parole car, en lieu et place du froid parisien, nous aurions eu droit à l’enthousiasme chaleureux et tropical de Lomé, ville qui devait initialement accueillir les travaux de la conférence ministérielle » a-t-il indiqué. 
Pour démontrer aux participants l’importance que revet les économies nouvelles, Robert Dussey déclarait à cet effet que « l’économie bleue et l’économie verte, peuvent aider nos pays à sortir des pans entiers de nos populations francophones de ce que Pierre Bourdieu a appelé la + misère du monde + en leur octroyant la capacité et les opportunités pouvant leur permettre de transformer leurs conditions d’existence » et ainsi, lutter contre le chômage, la précarité, la pollution et l’insécurité. 
Pour matérialiser l’une des recommandations de la Conférence sur la Sureté et la Sécurité Maritime en Afrique tenue en Octobre 2016 à Lomé, le Togo a introduit un projet de résolution sur les économies bleue et verte qui devrait être adopté à la fin des travaux. 
Après cette 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie, la délégation de l’Arménie prendra les rênes de la CMF. 
Les dates, le logo et la thématique générale du prochain Sommet de la Francophonie seront communiqué au public le Dimanche au terme des travaux.

www.unir.tg

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI