Des élections législatives au Togo le 20 décembre 2018

969 fois

Les dirigeants ouest-africains ont tenu ce mardi 31 juillet 2018 à Lomé, la 53ème  conférence des Chefs d'États et de gouvernements de la CEDEAO. A l'issue des travaux, d'importantes décisions ont été prises sur plusieurs sujets liés notamment, aux crises dans l'espace et à la vie de l'institution.

Cette session a permis aux dirigeants de la sous-région, de revenir sur la question de la monnaie unique, des réformes au sein de l'institution, des crises sociopolitiques dans plusieurs pays, notamment la Guinée-Bissau et le Togo. Ils ont aussi procédé à l'élection d'un nouveau président en exercice de la CEDEAO.

C'est le Président de la République Fédérale du Nigeria Muhammadu Buhari qui a été porté à la tête de l'institution et succède au Togolais Faure Gnassingbé.

Sur la situation politique au Togo, « la conférence des Chefs d'État exhorte le Gouvernement à procéder à la révision intégrale du fichier électoral en vue de l'organisation le 20 décembre 2018 des élections législatives ».

Dans son communiqué final, la conférence « invite le Gouvernement et les acteurs politiques à œuvrer en vue de l'adoption des réformes constitutionnelles en prenant en compte, entre autres, les points suivants, le mode de scrutin à deux tours pour l'élection du Président de la République; la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels; la recomposition de la Cour Constitutionnelle pour notamment revoir sa composition et limiter le nombre de mandats de ses membres; le renforcement du processus électoral ».

Pour la réalisation de ces réformes, la CEDEAO recommande la voie parlementaire pour l'accélération du processus de leur mise en œuvre, le cas contraire, la conférence recommande que ces réformes soient soumises aux consultations électorales.

Un comité de suivi des recommandations sera mis en place.

www.unir.tg

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Dernières infos

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI