Gilbert Bawara : « Les initiatives seront prises pour qu’un débat démocratique ait lieu à l’Assemblée Nationale » Spécial

740 fois

La 1ère réunion du comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations contenues dans la feuille de route proposée par la CEDEAO s’est achevée ce mardi 11 septembre 2018 à Lomé.

dial sept 22.jpg

Au terme de cette 1ère réunion,  le point focal du gouvernement, le ministre en charge de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Gilbert Bawara, a salué l’esprit de convivialité, d’écoute et de respect mutuel dans lequel les échanges ont eu lieu. 

« Cette réunion nous a permis d’avancer. Certains ont exprimé des préoccupations sur tel ou tel point et l’essentiel à retenir c’est que l’ensemble du processus continue par avancer », a-t-il laissé entendre.

dial sept 21.jpg

A l’occasion, le ministre Bawara a rappelé à l’opinion nationale et internationale, les multiples actions entreprises par les autorités togolaises depuis le 31 juillet dernier en direction de la classe politique de l’opposition afin de poursuivre dans un esprit d’ouverture la mise en œuvre des décisions et des  recommandations de la CEDEAO de manière consensuelle.

Il regrette malheureusement « que la coalition n’ait pas accepté répondre à ces invitations ».

Tout en rappelant que « le processus se poursuit », le ministre Bawara a réitéré la volonté du gouvernement togolais à œuvrer pour la concrétisation et la mise en œuvre de cette feuille de route pour une sortie rapide de crise.

« Le gouvernement reste déterminé et mobilisé à prendre toutes les dispositions qui s’imposent en vue de la réalisation des réformes constitutionnelles. Les initiatives seront prises pour qu’un débat démocratique ait eu lieu à l’Assemblée Nationale et que les réformes constitutionnelles qui sont préconisées puissent être réalisées dans les délais requis », a-t-il indiqué.

www.unir.tg

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Dernières infos

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI