PIDU : 16 milliards de FCFA pour le développement urbain de sept villes du Togo

481 fois

Le gouvernement togolais sous l'impulsion du Chef de l'Etat Faure Gnassingbé est résolument engagé à doter le pays d'infrastructures sociales de base pour le bien-être des populations. Le Projet d'infrastructures et de développement urbain (PIDU) financé par la Banque mondiale, a été lancé ce vendredi 16 novembre 2018 à Lomé.

pidu7.jpg

Le Projet d'infrastructures et de développement urbain (PIDU), est un ambitieux programme du gouvernement à travers le ministère de l'urbanisme, de l'habitat et du cadre de vie. Il est financé par la Banque mondiale à hauteur de 16 milliards de FCFA sur une période de cinq ans. L'institution de Bretton Wood entend aider le Togo à relever les défis du développement urbain.

pidu4.jpg

Le PIDU apporte des réponses concrètes aux besoins exprimés par les populations de sept villes à travers tout le pays. Il s'agit notamment, de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé, Tsévié et Lomé.

pidu5.jpg

Pour le ministre de l'urbanisme, de l'habitat et du cadre de vie, Me Fiatuwo Sessénou, le PIDU va accroître les investissements dans les infrastructures urbaines et améliorer les services de base dans les villes de Lomé, Kara et Dapaong. Il s'agit aussi de renforcer la capacité institutionnelle de Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara et Dapaong en matière de planification et de gestion urbaine.

Le PIDU est donc le premier projet de développement que la Banque mondiale finance au Togo au profit des villes de l'intérieur du pays pour réduire la pauvreté en lien avec la réalisation de l'ODD 11. Le PIDU va aussi contribuer à l'assainissement  des quartiers et la gestion des déchets municipaux.

Rappelons que la cérémonie de lancement a connu la présence de plusieurs membres du gouvernement montrant tout l'intérêt que l'exécutif togolais accorde à ce projet.

www.unir.tg

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Unir Togo

UNIR est un Parti politique porté sur les fonts baptismaux lors de son Assemblée générale constitutive du 14 avril 2012 à Atakpamé et signifie « Union pour la République ».

Dernières infos

Vidéo

watch?v=7MuhmcXfcgI