Le Togo connait depuis le 6 mars, à l’instar d’autres pays du monde, la pandémie au Covid-19. En réponse à cette pandémie sans précédent, le Gouvernement, sous l’autorité du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a pris des mesures exceptionnelles de riposte, notamment la mise en place de l’état d’urgence sanitaire et l’instauration d’un couvre-feu de 20 heures à 6 heures, circonscrit aux Préfectures du Golfe, d’Agoényivé et de Tchaoudjo.

Dans ce contexte et afin de veiller au respect de l’ensemble des mesures prises, une force spéciale mixte anti-pandémie composée de 5 000 éléments a été mise en place sur le modèle déjà connu de la FOSEP dont le professionnalisme, l’efficacité et l’exemplarité sont unanimement reconnus et salués.

Depuis quelques temps nous  avons enregistré des incidents malheureux et graves.

Fermement attaché au respect scrupuleux des droits de l’homme malgré la période d’exception, le Gouvernement déplore de tels actes commis au mépris des règles et consignes insistant sur le respect de la loi et des normes régissant le maintien d’ordre.

Ainsi, le Ministre de la Justice a été instruit à l’effet de faire diligenter les enquêtes et procédures requises afin d’élucider de manière complète et indépendante les circonstances de tous les faits invoqués et faire établir les responsabilités conformément aux lois en vigueur.

Par ailleurs, en attendant les conclusions des enquêtes diligentées, il a été procédé ce lundi 27 avril 2020 au changement du commandement de la force anti-pandémie.

Le gouvernement déplore également la propagation de fausses informations qui tendent à semer la confusion dans l'esprit de la population.

Le Gouvernement en appelle au professionnalisme des forces de l’ordre  et saisit cette occasion pour rappeler à tous et à toutes les règles de civisme et de discipline ainsi que la nécessaire collaboration avec les pouvoirs publics en cette période particulière de lutte visant à endiguer la propagation du Covid-19.

Fait à Lomé, le 27 avril 2020

LE GOUVERNEMENT

L'élection présidentielle du 22 février 2020 rentre progressivement dans l'histoire avec le communiqué de la Cour constitutionnelle de ce jour, 28 avril 2020, fixant la date de la cérémonie de prestation de serment du nouveau président élu, Faure Essozimna Gnassingbé.

Voici l'intégralité du communiqué de la haute juridiction en matière constitutionnelle.

Conformément à l'article 64 de la constitution du 14 octobre 1992, le Président de la Cour constitutionnelle porte à la connaissance du peuple togolais que le Président élu prêtera serment le dimanche 03 mai 2020 à 16 heures dans la salle des fêtes de la Présidence de la République.

Tenant compte de la situation sanitaire due au covid-19, seuls les détenteurs d'une carte d'invitation auront accès à la salle de cérémonie.

Fait à Lomé, le 28 avril 2020

Le Président

Aboudou Assouma

Ce dimanche 3 mai 2020, la salle des fêtes de la nouvelle Présidence de la République, a servi de cadre à la cérémonie solennelle de prestation de serment du nouveau président élu du Togo. C'était en Présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Komi Selom Klassou, de la Présidente de l'Assemblée nationale, Chantal Yawa Djigbodi Tsègan et un parterre d'invités de marque.

Aujourd’hui 6 juin 2020. Dans la mémoire collective, c’est une date ordinaire. Mais pour bon nombre de Togolais, c’est une date dont le souvenir rappel un événement inoubliable. Un souvenir dont le voyage dans le temps remonte à 54 années plus tôt. Un 6 juin 1966 : une date, un événement !

Les élèves des classes d'examen au Togo reprennent les chemins des classes à partir du lundi 15 juin 2020. Annonce faite ce vendredi 12 juin 2020 par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Komi Selom Klassou au cours d'un point de presse à la Primature à Lomé.

Page 1 of 4
© Copyright © 2019 UNIR | Design by ITPLEX