Le Togo connait depuis le 6 mars, à l’instar d’autres pays du monde, la pandémie au Covid-19. En réponse à cette pandémie sans précédent, le Gouvernement, sous l’autorité du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a pris des mesures exceptionnelles de riposte, notamment la mise en place de l’état d’urgence sanitaire et l’instauration d’un couvre-feu de 20 heures à 6 heures, circonscrit aux Préfectures du Golfe, d’Agoényivé et de Tchaoudjo.

Dans ce contexte et afin de veiller au respect de l’ensemble des mesures prises, une force spéciale mixte anti-pandémie composée de 5 000 éléments a été mise en place sur le modèle déjà connu de la FOSEP dont le professionnalisme, l’efficacité et l’exemplarité sont unanimement reconnus et salués.

Depuis quelques temps nous  avons enregistré des incidents malheureux et graves.

Fermement attaché au respect scrupuleux des droits de l’homme malgré la période d’exception, le Gouvernement déplore de tels actes commis au mépris des règles et consignes insistant sur le respect de la loi et des normes régissant le maintien d’ordre.

Ainsi, le Ministre de la Justice a été instruit à l’effet de faire diligenter les enquêtes et procédures requises afin d’élucider de manière complète et indépendante les circonstances de tous les faits invoqués et faire établir les responsabilités conformément aux lois en vigueur.

Par ailleurs, en attendant les conclusions des enquêtes diligentées, il a été procédé ce lundi 27 avril 2020 au changement du commandement de la force anti-pandémie.

Le gouvernement déplore également la propagation de fausses informations qui tendent à semer la confusion dans l'esprit de la population.

Le Gouvernement en appelle au professionnalisme des forces de l’ordre  et saisit cette occasion pour rappeler à tous et à toutes les règles de civisme et de discipline ainsi que la nécessaire collaboration avec les pouvoirs publics en cette période particulière de lutte visant à endiguer la propagation du Covid-19.

Fait à Lomé, le 27 avril 2020

LE GOUVERNEMENT

Le Togo notre pays est touché par la pandémie du coronavirus. Pour riposter efficacement contre le fléau, les autorités ont pris des mesures.

Dans le cadre de ses actions humanitaires, l'Association pour le Développement du Togo (ADT-France) et son partenaire togolais Les Amis du Village (AVi-TOGO) étaient à la pédiatrie du camp Général Gnassingbé Eyadéma de Lomé, ce samedi 16 mai 2020. La délégation des deux associations a été conduite par Kodjo ZINDODJI, Coordonnateur national des activités de L’ADT-France au Togo en présence du parrain des deux associations, le militant AYIVOR Sapavi.

L'honorable Abira Bonfoh, députée à l'Assemblée nationale vole encore une fois au secours de la population du grand Bassar. Pour cette énième action, ce sont les syndicats de transporteurs routiers de tous ordres de la préfecture et des orphelinats qui ont bénéficié des dons de la digne fille de Kabou.

Les mesures de prévention et de lutte contre la pandémie de la Covid-19 prises au sommet de l'État togolais sont entre autres : Le respect strict des gestes barrières qui sont la distanciation sociale, l'interdiction des regroupements de plus de 15 personnes et autres.

Page 1 of 3