Climat des affaires : le Togo, terre d’atouts et d’opportunités pour les entrepreneurs

14 Jul 2021 470

L’équation est aussi simple à poser qu’elle est complexe à résoudre : comment réussir une croissance forte, durable inclusive, créatrice d’emplois pour tous les togolais tout en induisant l’amélioration du bien-être social ? L'ambition est de traduire les défis en de véritables opportunités. C'est ainsi que le parti Union pour la République (Unir) sous le leadership fédérateur du Distingué militant et Candiat à la dernière présidentielle a misé sur la transformation structurelle de l’économie togolaise.

Les déclinaisons de ce vaste engagement ont été longuement expliquées lors des quinze (15) jours qu'a duré la campagne électorale. In fine, il s'agit de faire du Togo, un pays très attractif sur tous les plans et surtout en termes d'investissement privé et de facilité entrepreneuriale. Pari réussi ! En dépit du choc généré par la pandémie de l'infection à Covid-19, le Togo est resté attractif dans la création d'entreprise et l'investissement privé. Selon les chiffres publiés le 1er juillet dernier par le Centre de formalités des entreprises (CFE), 7 311 sociétés ont été créées au cours des six premiers mois de l'année 2021. Soit une nette hausse de 21% par rapport à l'année écoulée.

Mais la particularité de cet accroissement réside dans le nombre d'initiatives portées par des étrangers. 1256 entreprises au total soit 17,18%. D'ailleurs selon le rapport 2021 de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), les Investissements Directs Étrangers (IDE) ont bondi de 85% au Togo. De 191 milliards de FCFA en 2019, ils furent de 352,5 milliards francs CFA en 2020 faisant du pays, la première destination africaine de nouveaux projets d'IDE. Rien que pour l'année 2020, 11 projets d’investissements ont été concrétisés contre seulement 2 en 2018 et 7 en 2013, soit le plus grand nombre de projets greenfield dans tous les pays africains.

La grande question est comment Faure Gnassingbé, a réussi ces exploits portés au nom de son parti à la colombe blanche dans un carré bleu turquoise ? En s'appuyant sur le nouveau référentiel de développement qu'est le Plan National de Développement (PND) et ensuite la feuille de route gouvernementale 2020-2025. D'une part, le Grand Militant s'est résolu à une politique stratégique et globale autour des moteurs intersectoriels intégrés (chaînes de valeur) présentant de grands avantages comparatifs pour améliorer la productivité et la compétitivité. D'autre part, il a su saisir les opportunités du Togo dans un nouveau contexte international et régional en misant sur des projets-phares intégrés, tel que la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), porteurs de croissance et en y consacrant les ressources nécessaires pour leur mise en œuvre. Tout ceci dans l’approfondissement des interactions entre le secteur public et le secteur privé pour réaliser les projets ciblés.

 

Nous suivre sur nos réseaux sociaux :

Facebook

https://www.facebook.com/UnirTogoOfficiel


Twitter

https://twitter.com/UnirTgOfficiel

© Copyright © 2019 UNIR | Design by ITPLEX